Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Enquête exclusive: Le Bédou magique, la nouvelle trouvaille à Abidjan. De troublantes révélations

Le ‘’Bédou (ou portefeuille) magique’’ a pignon sur rue dans la région d’Abidjan, capitale économique ivoirienne. Il nous revient de façon incessante que de nombreux jeunes sont des adeptes de cette pratique mystique. Pour faire la lumière sur ce phénomène, nous avons enquêté. Récit exclusif d’une histoire qui provoque des sueurs froides.

De nos jours à Abidjan, un phénomène étrange prend de l’ampleur. Il s’agit du ‘’bédou magique’’. Le terme ‘‘bédou’’ désigne le portefeuille, au sens propre du terme, dans le langage argotique ivoirien.

En effet, cette pratique consiste à réciter des incantations dans le but d’obtenir un portefeuille qui produit régulièrement de grosses sommes d’argent. Malheureusement, elle est très prisée sous nos cieux, principalement par la gent masculine.

Lire aussi : L’huissier de la famille Nai a voulu saisir les comptes d’Arafat Dj

Adolescents, jeunes et adultes s’y adonnent à volonté. Leur rêve le plus cher : s’éloigner des problèmes financiers sans avoir à trimer pendant de longues journées de travail. Ils ne semblent même pas se soucier des horribles conséquences auxquelles ils s’exposent, en épousant cet acte mystique suite à une alliance avec d’obscurs esprits. Face à l’allure inquiétante que prend ce phénomène, nous avons fait une incursion dans cet univers très fermé.

Les témoignages sont terrifiants !

C’est auprès de Cédric, un jeune étudiant, que nous obtenons nos premiers renseignements. Ce dernier qui souhaitait être aisé financièrement afin de mettre plein la vue à son entourage, a eu recours au bédou magique. Ce qui lui permet, aujourd’hui, de dépenser sans compter.

« Je ne supportais pas de toujours chercher à avoir le minimum pour survivre. Moi ce que je voulais, c’était de vivre, faire la fête, dépenser, sortir avec toutes les filles que je veux et me faire respecter. J’ai donc pris contact avec un marabout qui m’a fait découvrir le bédou magique. Grâce au bédou magique, je perçois environ 50 000 FCFA chaque jour », nous révèle Cédric.

Lire aussi : Football : Le salaire monstrueux de Clarence Seedorf en équipe du Cameroun

Pour en savoir plus, nous lui faisons croire que nous faisons face à d’énormes difficultés financières dont nous voudrions nous en débarrasser au plus vite. Cédric nous propose alors de nous conduire chez son marabout. Dans la foulée, nous convenons d’un rendez-vous pour se rendre dans l’antre du féticheur.

Dans la nuit du samedi 14 juillet 2018, à la veille de la finale de la Coupe du monde de football 2018, Cédric nous emmène donc chez son marabout. Nous prenons la direction de la commune d’Abobo. Lorsque nous sortons du véhicule, à quelques encablures de PK 18, nous empruntons un long chemin parsemés d’herbes crasseuses.

A l’autre bout, nous apercevons un taudis immonde fait en bois et recouvert de paille. C’est le logis du marabout de Cédric. Lorsque nous franchissons le seuil de la porte, nous sommes pris de stupeur. L’intérieur est recouvert de crânes humains, de peaux de reptiles, de cauris et de cornes d’animaux. De grosses bougies allumées éclairent l’endroit. Nous tombons alors nez-à-nez avec le féticheur. Un homme d’un teint noir prononcé, robuste, assis sur une natte. Dans son boubou vétuste et coiffé d’un bonnet recouvert de cornes, il arborait une sorte de poudre sur le visage et portait toutes sortes de gris-gris sur les bras. Après avoir expliqué l’objet de notre visite, le marabout nous a alors révélé la façon dont il procède.

Diverses méthodes employées

Lire aussi : Arafat Dj a donné 10.000.000 fcfa à la famille Nai

« Je fabrique des portefeuilles magiques avec des incantations et je les vends à mes clients. Nous sommes obligés parfois de procéder sur commande car il y a beaucoup de demandes », a déclaré le marabout

« Avec 25.000 F, vous avez un portefeuille qui produit 50.000F par jour. Avec 50.000 F, je vous fabrique un portefeuille qui produit 100.000 F par jour. Avec 100.000 F, vous avez un portefeuille qui produit 200.000 F par jour, etc. », nous révélé le sorcier qui ajoute même recevoir des commandes de personnes vivant à l’étranger.

«Certaines personnes vivant en Europe, commandent mes portefeuilles. Je les fabrique selon leurs besoins et je le leur envoie par voie postale », a-t-il dévoilé.

Après avoir obtenu ces renseignements, nous feignons de demander plus de temps au marabout pour de réunir une importante somme d’argent devant servir à la fabrication du portefeuille. En réalité, nous avons pris la poudre d’escampette pour nous diriger vers une autre piste.

Nous avons appris, en effet, qu’une autre formule apparemment beaucoup plus difficile existe pour l’obtention du portefeuille magique. Il s’agit de ce qu’on appelle la ‘‘méthode du caméléon’’. Et ce procédé, Christophe, l’a expérimenté.

Lire aussi : Revivez le concert anniversaire du groupe Revolution en images

« Quand tu te rends chez le marabout, il te demande d’acheter un portefeuille et de te procurer, par la même occasion, un caméléon. Ensuite, tu te retires dans un endroit isolé pour passer à l’acte. Le billet que tu souhaites avoir dans ton portefeuille (500F, 1000F, 2000F, 5.000F ou 10.000F), tu dois le placer juste à côté du caméléon.

Quand l’animal prend la couleur de ce billet, tu le tues, tu retires la peau, tu la fais sécher, et tu l’emportes chez le marabout. Lui, va te piquer l’orteil à l’aide d’un objet pointu pour recueillir un peu de ton sang qu’il va utiliser pour ses incantations. Tu lui dévoiles ensuite la somme que tu souhaites voir apparaître quotidiennement dans le portefeuille et c’est fait », nous a confié Christophe.

Mais où et comment les adeptes du portefeuille magique arrivent-ils procurer un caméléon ? Pour trouver ces animaux, selon Christophe, il faut se rendre dans à Daoukro et ses environs. Grâce à notre carnet d’adresses, nous avons contacté une source sur place, qu’on va nommer Alcide. Bien informé, Alcide a confirmé la nouvelle en nous apportant plus de précisions.

«Daoukro est une ville où nombreux, sont ceux qui partent voir régulièrement des marabouts. Les jeunes surtout. Aussi, il y a beaucoup de caméléons dans cette zone. Les gens d’ici, comme ceux qui viennent d’ailleurs, capturent les caméléons dans les champs, afin d’en faire, leurs sacrifices rituels. Surtout pour le portefeuille magique.

L’on sait tous, que cet animal a une particularité. Il change de couleur en fonction de l’environnement dans lequel il se trouve. On ne peut l’expliquer, c’est extraordinaire. Les marabouts transportent donc ce don du caméléon en pouvoir surnaturel pour réaliser ce qui est physiquement ou matériellement impossible », a expliqué Alcide.

Des conséquences tragiques

Comme toute pratique mystique, le portefeuille magique n’est pas sans conséquences. Il occasionne des maladies comme l’anémie, les insuffisances rénales ou les troubles mentaux qui conduisent à une mort lente et douloureuse.

Christophe, notre interlocuteur, en témoigne. Yves, son ami, est décédé quelques mois après avoir eu recours au portefeuille magique. Il souffrait de problèmes sanguins.

Lire aussi : Concert Ararat Dj: Molare, toujours fidèle au Yoro (+images)

« Yves était devenu riche. Il claquait beaucoup d’argent dans les virées nocturnes, les supermarchés, les magasins, etc. Je rêvais de devenir comme lui. C’est ainsi qu’il m’a proposé de voir un marabout.

J’étais sceptique au début mais j’ai finalement accepté de me rendre chez le marabout. Mais Yves est tombé gravement malade et il est décédé. Il a beaucoup souffert. Les médecins ignoraient de quoi il souffrait. C’était surréaliste.

Mais Yves m’a fait une terrible confession avant de mourir. Il m’a dit que son marabout l’a prévenu qu’il perdrait du sang au fur et à mesure que le portefeuille produisait de l’argent. Yves n’en avait que faire. Lui, ce qu’il voulait, c’était vivre loin de la pauvreté. Et il a payé le prix aujourd’hui », a révélé Christophe qui a avoué avoir finalement fait machine-arrière, en apprenant la vérité sur le décès dramatique de son complice.

« C’est lorsque Yves est décédé que j’ai décidé de ne pas aller au bout de ce que j’avais entrepris. J’ai compris que je finirais comme lui, si je faisais le bédou magique. J’ai eu très peur et je n’ai plus ressenti l’envie de continuer », regrette Christophe.

Nous devons tous prendre conscience

Avec l’avènement de la technologie, les marabouts ont adopté une nouvelle stratégie de communication. Ils proposent leurs services sataniques sur les réseaux sociaux, notamment Facebook.

Certains marabouts qui s’auto-proclament désormais “Guérisseurs”, disposent même de sites internet où ils détaillent leurs lugubres activités. Chose qui expose la jeunesse à la dépravation et aux rites diaboliques. Il est temps de tirer sur la sonnette d’alarme et d’interpeller tout un chacun : parents, enfants, autorités etc. Le portefeuille magique, contrairement à ce que l’on peut penser, reste une pratique mystique qui conduit à la perte de l’âme.

Enquête réalisée par Joe Midelli

*Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles d’abidjanshow.com est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,