Espagne: vaste coup de filet dans les réseaux pédophiles

Pas moins de 102 personnes ont été interpellées dans une vingtaine de provinces, dans le cadre de l’opération «Pilunmus». Les gens arrêtés sont accusés de possession et de distribution de documents vidéos ou images à caractère explicitement pédophile.

Avec notre correspondant à Madrid,  François Musseau

media
La police espagnole a mené une opération anti-pédophilie de grande ampleur vendredi 31 mars 2017.

C’est certainement l’un des plus grands dispositifs policiers mis en place de ces derniers temps : 136 agents spécialisés dans la poursuite sur internet de pédophiles, appuyés par 200 gardes civils, ont réalisé un déploiement impressionnant sur tout le territoire national.

Ils ont ratissé large : 408 disques durs, 65 dispositifs USB, 40 ordinateurs portables ; et globalement 6000 archives audiovisuelles à caractère sexuel explicite sur lesquelles ils ont pu mettre la main. Les personnes incriminées sont aussi bien des pédophiles que des personnes qui se consacrent à la vente de ce matériel frauduleux. On peut voir des mineurs victimes d’attouchements sexuels, voire de violence, et toutes sortes d’abus, parfois très graves, commis contre des enfants de 2 à 14 ans.

Le ministère de l’Intérieur a qualifié ce coup de filet de « spectaculaire », mais il a reconnu qu’il n’a fait qu’affaiblir un réseau très répandu et de plus en plus sophistiqué sur le plan technologique.

Rfi.fr