Etats-Unis: les défenseurs de l’Obamacare soulagés mais toujours mobilisés

Alors que le chef de la majorité au Sénat Mitch McConnell a annoncé ce mardi 26 septembre le retrait du projet de loi sur la couverture maladie, qui devait enterrer la loi emblématique d’Obama, le camp démocrate et les défenseurs de l’assurance maladie continuent de se mobiliser. 

media
Des manifestants, pour la plupart handicapés, devant la commission des Finances du Sénat américain, le 25 septembre 2017.

Chuck Schumer, le chef de la minorité démocrate au Sénat est venu en personne annoncer aux militants devant le Congrès le retrait de la loi républicaine sur l’assurance maladie, mardi 26 septembre.

« Ce n’est pas une journée de fête, c’est un jour de soulagement, a-t-il déclaré. Et la raison pour laquelle cette loi a échoué, c’est parce que les Américains sont opposés à ce qu’ils veulent faire. Nous, démocrates, sommes unis. Donc s’ils reviennent et essayent encore, ils échoueront à nouveau. »

Juste derrière des dizaines de personnes handicapées continuaient de manifester malgré l’échec du projet. Jordan Sibayan, en fauteuil roulant, reste déterminé. « On ne va pas arrêter,promet-il. La loi n’est pas passée cette semaine, mais ce n’est pas terminé. On restera opposé à toute loi qui prévoira des coupes dans l’assurance santé. Cela signifierait la mort pour des millions d’Américains handicapés. »

Janice Hill, vétérante de l’armée de l’air, se prend à espérer. « Nous ne pensons pas que l’Obamacare est une loi parfaite. Elle doit être améliorée. Donc rassemblons les démocrates et les républicains, les gens intelligents des deux côtés et travaillons pour l’améliorer. »

Mais le président américain reste lui déterminé à enterrer l’Obamacare. Il n’a jamais cessé de le répéter.

Rfi.fr