Etats-Unis: Samsung rappelle 2,8 millions de machines à laver

Samsung va retirer du marché américain 2,8 millions de machines à laver, potentiellement dangereuses. C’est un nouveau coup dur pour le groupe coréen qui a déjà dû retirer en octobre ses smartphones Galaxy Note 7.

Un malheur n’arrive jamais seul, dit l’adage. Il se vérifie pour Samsung. Le groupe coréen va retirer du marché américain 2,8 millions de machines à laver, après avoir été informé de 733 incidents, dont 9 ayant occasionné des blessures. Le couvercle de ces machines à laver a tendance à se détacher du châssis lorsque l’appareil fonctionne, ce qui le rend dangereux pour les personnes alentour. Trente-quatre modèles de machines sont concernés.

media
Au siège de Samsung à Séoul, en Corée du Sud, le 27 octobre 2016. REUTERS/Kim Hong-Ji

Plusieurs options sont proposées aux propriétaires de ces lave-linge défectueux : une intervention à domicile pour renforcer le couvercle avec extension de garantie ; une réduction sur l’achat d’un nouvel appareil avec installation gratuite ; ou un remboursement intégral si la machine a été achetée moins de 30 jours avant l’opération de rappel.

En octobre déjà, Samsung a été contraint de retirer de la vente et de rappeler 2,5 millions de ses tout nouveaux smartphones Galaxy Note 7 après que certains avaient explosé de manière spectaculaire en raison de batteries défectueuses. Le constructeur a même décidé de mettre fin à la production de ce modèle.

Ce premier revers a entraîné un recul de 30 % du bénéfice de Samsung au troisième trimestre et pourrait coûter 17 milliards de dollars au groupe. Par ailleurs, les ventes de tablettes informatiques ont continué de reculer au troisième trimestre et Samsung en deuxième position sur ce segment après Apple enregistre une baisse des ventes de 19 %.

Par RFI