Etats-Unis : Un téléphone Samsung Galaxy Note 7 prend feu, l’avion évacué

Un avion de la compagnie aérienne Southwest Airlines a dû être évacué d’urgence aux États-Unis. En cause, un smartphone qui produisait de la fumée.

Un avion de la compagnie aérienne Southwest Airlines a dû être évacué aux Etats-Unis après qu’un téléphone Samsung de substitution, donné en remplacement d’un modèle défectueux, a pris feu.

Passagers et membres d’équipage ont évacué. Le vol 994 s’apprêtait mercredi à quitter Louisville dans le Kentucky lorsqu’un téléphone portable Galaxy Note 7, a commencé à émettre de la fumée, signe d’un probable début d’incendie, a expliqué la compagnie. « Tous les passagers et l’équipage ont débarqué calmement de l’appareil », a précisé Southwest Airlines dans un communiqué. Le premier fabricant mondial de smartphones Samsung a rappelé en septembre 2,5 millions de ce modèle de « phablette » (à mi-chemin entre le téléphone et la tablette) en raison de batteries défectueuses qui ont littéralement carbonisé certains appareils.

Un appareil de substitution manifestement défectueux. Fin septembre, quelque 60% des propriétaires américains du Galaxy avaient échangé leur téléphone contre un nouvel appareil, censé être plus sûr. Brian Green, que les médias américains ont identifié comme le passager infortuné, a précisé que son téléphone était un appareil de substitution. Plusieurs médias ont précisé que le portable avait été éteint avant le décollage.

L’appareil avait tellement chauffé qu’il a été toutefois impossible à une source indépendante de confirmer qu’il s’agissait bien d’un Galaxy Note 7, selon ABC news. « Tant que nous n’avons pas l’appareil entre nos mains, il nous est impossible de confirmer qu’il s’agit bien d’un nouveau Note 7 », a déclaré le fabricant sud-coréen dans un communiqué, assurant être en relation avec la compagnie aérienne pour récupérer le téléphone.

Après plusieurs accidents sur ce modèle-phare du géant sud-coréen, le fabricant a rappelé ses modèles dans des dizaines de pays. Une affaire qui, en plus de lui coûter plusieurs milliards de dollars, pourrait écorner sa réputation dans un environnement hyper concurrentiel.