Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Eunice Zunon magnifie le Cameroun de Ténor par un poème

Eunice Zunon se trouve depuis quelques jours au Cameroun, sur la terre natale du rappeur Ténor avec qui elle a et c’est de notoriété, des atomes crochus.

Visiblement, la jeune dame s’y sent à merveille. Dans une petite vidéo diffusée sur Facebook, on peut la voir donner des accolades par ci par là, se promener allègrement et joyeusement dans les rues et elle n’a pas manqué de publier pour le peuple frère du Cameroun, un poème élogieux dont nous vous reprenons quelques vers :

Lire aussi : Makosso avertit les jeunes filles : ‘’… Chaque fois que tu couches avec un homme pour de l’argent, tu attires un démon sur ta vie…’’

‘’…Ici je suis chez moi,
Je suis vraiment chez moi.

Les hommes que je vois,
Les femmes que je croise,
M’appellent leur fille
Et les enfants leur sœur

Le patois qu’on parle est le mien,
Les chants que j’entends expriment
Des joies et des peines qui sont miennes.
L’herbe que je foule reconnaît mes pas.

Les chiens n’aboient pas contre moi,
Mais ils remuent la queue
En signe de reconnaissance.
Les oiseaux me saluent au passage
Par des chants affectueux…’’.

Lire aussi : L’artiste togolaise K-Roll et Adebayor : ‘’…il m’a invitée la nuit, j’ai refusé…’’

Notons que ce très beau texte est un poème extrait de Village Natal de Jean Louis Ndongmo, un géographe camerounais décédé en 2021. Si le thème du texte cadre bien avec le besoin d’amour et de convivialité, il reste tout de même l’autre hypothèse, celle du confort retrouvé chez son ‘’copain’’ Tenor ; et les internautes n’ont pas hésité à établir ce lien qui reste toujours un mystère.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI