Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Évasions : Incroyable ! 800 détenus se sont évadés de prison en…

Un drame s’est produit le mercredi 10 août dernier dans la prison centrale de Kakwangura dans la ville de Butembo en République Démocratique du Congo, plus précisément dans le Nord-Kivu.

800 prisonniers détenus dans cette prison ont pris la fuite, tuant deux policiers.

Cette évasion a été causée par des miliciens qui ont savamment mené une attaque. Selon le capitaine Anthony Mualushayi, porte-parole des opérations Sokola 1, les assaillants sont des combattants ADF venus de la vallée de Mwalika dans le Graben pour libérer les leurs, notamment des femmes ADF qui étaient détenus à Kakwangura en attendant d’être évacuées vers d’autres provinces.

Lire aussi : Les fidèles d’une église boivent de l’eau contaminée d’une rivière très sale (vidéo)

Le capitaine affirme que le forfait a été mené en seulement 15 minutes par un commando de 80 éléments. Sur les 872 personnes détenues dans cette prison, seules 49 y sont restées.

Le bilan de cette attaque fait état de huit morts dont 5 miliciens et 2 policiers qui montaient la garde et un civil. « Le renfort est venu avec retard, après 15 minutes, et l’ennemi qui savait bien que l’armée et la police allaient envoyer les renforts dans les 15 minutes, n’a pas trainé », regrette le capitaine Anthony Mualushayi qui ajoute que l’armée a toutefois capturé deux assaillants et récupéré trois armes du type AK47 et plusieurs des munitions.

Lire aussi : Une femme avale des bijoux en or d’une valeur de 2 millions, qu’elle a volé dans un magasin (vidéo)

Présenté par l’organisation djihadiste État islamique (EI) comme sa branche en Afrique centrale (ISCAP en anglais), le groupe Forces démocratiques alliées (ADF) est accusé d’être responsable de massacres de milliers de civils dans l’Est congolais et d’avoir commis des attentats en Ouganda.

Kablan Carmel

VOUS AIMEREZ AUSSI