Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Afrique Festival 2019: La diversité artistique et culturelle africaine célébrée

Porté par son objectif principal qui est le « vivre ensemble dans la différence », l’édition 2019 de L’Afrique Festival de Strasbourg qui se tient du 7 mars au 11 mai, propose différentes propositions artistiques et projets musicaux fédérateurs mettant en lumière l’Afrique. Cela, à travers des concerts, des ateliers pédagogiques, des visites et autres animations.

De grandes références de la scène musicale internationale que sont Rokia Traoré du Mali et Mayra Andrade du Cap-Vert, ont fait vibrer les festivaliers respectivement le jeudi 7 mars dernier au Point d’Eau à Ostwald, et le samedi 9 mars au PréO à Oberhausbergen. Une grande messe qui a célébré la diversité artistique et culturelle de l’Afrique.

Lire aussi : Voici ce que souhaite Gon Coulibaly pour l’éducation en Côte d’Ivoire

Il était 20 heures le jeudi 7 mars dernier au Point d’Eau – Ostwald, lorsque Rokya Traoré, qui ne cesse d’étonner les mélomanes depuis le début de sa carrière par son talent et ses choix artistiques originaux, a fait sa montée sur la scène. Mariant style européen, moyen-orientale et du Mali, elle a permis au public de faire un beau voyage musical. Son titre « Ne So » ( « chez moi » en bambara), a rappelé le sort des migrants et des victimes de la guerre.

Révélant les liens du sang et du son qui la raccordaient à la chanson française comme à la famille du rock ou des singers-songwriters anglo-saxons, son écriture et son chant se sont glissés dans un univers musical profondément singulier. Une belle prestation qui a été applaudie par le public.

Le samedi 9 mars dernier, Mayra Andrade a fait entendre des couleurs radieuses à danser, des rythmes soyeuses, des mélodies enlevées, des chants très délicatement poivrés au PréO – Oberhausbergen. Mayra Andrade a offert aux festivaliers des chansons d’été éternel qui effacent les brumes et les froids, et sans jamais faire éclater les flashes de l’exotisme.

En créole capverdien, en anglais, en français, en portugais, elle les a entraînés dans un mouvement aventureux, tendre, inattendu.

Lire aussi : Les microbes se signalent à Cocody : Témoignage choquant de l’une de leurs victimes

Une musique qui englobe tout le vaste mouvement du monde, entre romantismes occidentaux et sensualités du Sud, reggae d’ici et trois-temps d’Afrique.

« Une belle fête enregistrée dans la pure tradition africaine », se sont réjouis de nombreux festivaliers à la fin du festival de Strasbourg.

Parallèlement, des visites guidées au Château Vodou ont été offerts aux invités afin de leur permettre de découvrir plusieurs itinéraires en terres d’Africaines.

Rendez-vous est pris pour les mois d’Avril et Mai avec Seun Kuti (Nigeria) le 26 avril, et Amadou et Mariam (Mali) le 11 mai à l’Illiade à Illkirch d’Angleterre pour l’édition 2019 de l’Afrique Festival.

Leurs voix et leurs musiques vont se mélanger à celles des artistes locaux pour une fête inoubliable.

KOKOA Stéphane

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,