Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Discours de la première Dame : Cérémonie de lancement Femua 12 – Mardi 23 avril 2019

Mesdames et Messieurs,

Chers amis d’Anoumabo,

Ma joie est grande d’être avec vous aujourd’hui, à l’occasion de l’ouverture de la 12ème édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo.

Je voudrais tout d’abord, saluer la présence de Monsieur Abdoul Karim SANGO, Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso, pays frère mis à l’honneur pour cette nouvelle édition du FEMUA.

Merci à vous et à l’ensemble de votre délégation d’avoir effectué le déplacement pour participer à ce bel évènement. Je vois avec plaisir que vous êtes venus en force à ce festival, et je vous en remercie.

Je souhaiterais également, adresser mes salutations à Monsieur Maurice BANDAMA, Ministre de la Culture et de la Francophonie, ainsi qu’à Madame Ly Ramata BAKAYOKO, Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, que je remercie pour sa présence à nos côtés.

Mes salutations vont aussi à Monsieur Monsieur Jobst VON KIRCHMANN, Ambassadeur de l’Union Européenne qui est avec nous pour l’occasion, en tant que partenaire du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo.

Merci aussi à Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et membres du Corps Diplomatique qui sont à nos côtés ce matin.

Mes salutations vont également à Madame Antonia NBAGALA-SODONON, Représentante pays de l’ONUFEMME, ainsi qu’à tous les représentants des organisations nationales et internationales.

Je voudrais aussi adresser mes salutations à Monsieur le Préfet d’Abidjan et Monsieur le Député de Marcory ; ainsi qu’à Monsieur ABY Raoul, Maire de la Commune Marcory, que je remercie pour leur chaleureux accueil.

Je salue ensuite, Monsieur Freddy TCHALA, Directeur Général de MTN Côte d’Ivoire, ainsi que l’ensemble les Directeurs des nombreuses entreprises et institutions partenaires qui accompagnement et sponsorisent la Fondation Magic System, depuis de nombreuses années.

Je souhaiterais à présent, saluer mes chers filleuls, les membres du mythique Groupe Magic System que sont Asalfo, Manaja, Goudé et Tino, que je félicite pour l’organisation de ce bel évènement qui fait notre fierté à tous. Et avec eux, tous nos talentueux artistes ici réunis, qui nous feront vibrer tout au long de ce festival. Je vous demande de les applaudir très fort.

Merci aussi à toutes les personnalités qui ont fait le déplacement pour être à nos côtés ce matin.

 Je remercie également à nos chers amis de la presse nationale et internationale, qui couvrent ce festival afin de lui donner le rayonneent qu’il mérite. Je vous également qu’ils sont venus très nombreux et je vous demande de les applaudir bien fort.

 Je salue aussi, le Chef du Village d’Anoumabo et nos chefs coutumiers et religieux, qui nous entourent de leurs constantes bénédictions.

Je voudrais saluer enfin, les populations d’Anoumabo, qui sont sorties en grand nombre, pour nous accueillir en ce jour de fête.

 Mesdames et Messieurs,

Cela fait douze ans maintenant, que le FEMUA enchante le public ivoirien par la qualité des artistes invités sur les différentes scènes du festival. Au fil des années, et grâce au travail acharné de nos magiciens, ce festival urbain est devenu l’un des plus grands évènements musicaux du continent.

Aujourd’hui le FEMUA est une scène de référence internationale, sur laquelle de nombreux artistes de renom se succèdent. Et je suis admirative et fière devant la grande détermination déployée par le Groupe Magic System, qui redouble chaque année d’imagination, pour offrir d’exceptionnels moments de bonheur au public partout en Côte d’Ivoire.

Après Abidjan et Korhogo l’année dernière, les activités du FEMUA 12 seront déployées à Abidjan et à Gagnoa.

Cela relève de la volonté des organisateurs de faire de ce festival, un réel vecteur de développement et de cohésion sociale et de faire vivre des moments de joie aux populations à l’intérieur du pays.

 Mesdames et Messieurs,

En plus d’être un grand rendez-vous musical, le FEMUA matérialise aussi un fort engagement humain, de même qu’un exceptionnel mouvement de solidarité.

En effet, depuis 2008, la Fondation Magic System a posé de nombreuses actions sociales auprès des populations à Abidjan et à l’intérieur du pays, notamment en ce qui concerne la construction d’écoles primaires et maternelles. D’autres actions caritatives sont encore au programme cette année, comme nous l’a dit Asalfo tout à l’heure.

Toutes ces actions sociales contribuent significativement à l’épanouissement des populations vulnérables, et à l’éducation de nos chers enfants. Et je vous en remercie de tout cœur !

A ce stade de mon propos, je tiens à réitérer mes sincères félicitations au Commissaire du festival, mon jeune frère Salif TRAORE dit Asalfo, ainsi qu’à toute l’équipe de Gaou Production et de la Fondation Magic System pour l’excellent travail réalisé jusqu’ici… Asalfo, Manaja, Goudé et Tino, sont de dignes ambassadeurs de notre Pays, et nous sommes très fiers de ce qu’ils réalisent pour le rayonnement culturel et artistique de la Côte d’Ivoire en Afrique, mais aussi dans le monde. Bravo, Bravo !

Et je souhaiterais vivement que beaucoup d’artistes suivent leur exemple, en mettant leur notoriété au profit de l’aide aux plus démunis.

 Mesdames et Messieurs,

Pour sa 12ème édition, le Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo est placé sous le thème « Genre et Développement ». Il s’agit d’une thématique qui me tient particulièrement à cœur, car elle touche au bien-être de nos sœurs et à l’équilibre de nos sociétés.

Aujourd’hui, la question du genre interpelle tous les décideurs dans le monde. La preuve en est, l’important sommet sous régional que vient d’abriter la Côte d’Ivoire ces derniers jours, sur l’initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures.

Cet évènement a enregistré la présence de plusieurs hautes personnalités nationales et internationales, du fait de l’intérêt porté aux questions liées à l’accompagnement financier des femmes entrepreneures.

Il va sans dire que l’implication de tous, va permettre de faire bouger les lignes. Il faut donc agir et continuer à encourager nos sœurs à développer leurs propres activités afin de gagner en autonomie. Et cette démarche passe aussi par l’éducation et la formation de nos filles. C’est pourquoi j’ai accédé avec plaisir à la demande du Groupe Magic System, de réhabiliter et d’équiper l’Institut de Formation et d’Education Féminine (IFEF) de Marcory Anoumabo.

 De même, le Centre de santé d’Anoumabo a également été réhabilité et doté d’équipements neufs par nos soins, afin que nos sœurs puissent se former et se soigner dans de bonnes conditions.

Et j’accepte avec plaisir la demande d’Asalfo  d’octroyer à nos sœurs d’Anoumabo, le FAFCI qui va les aider à avoir des activités génératrices de revenus.

J’encourage de tout cœur, la Fondation Magic System à continuer à mener des actions significatives en faveur de la défense des droits de la femme et de l’autonomisation de nos sœurs.

Car je reste convaincue qu’investir dans les droits fondamentaux des filles et des femmes, constitue un levier pour la croissance de nos pays et le développement durable de nos sociétés.

 Mesdames et Messieurs,

En ce qui concerne le FEMUA KIDS, la Fondation Children of Africa, comme chaque année, y sera présente avec l’un de ses bibliobus. Les enfants pourront de cette façon, avoir accès à des milliers de livres, et se familiariser aux ordinateurs et à internet à travers des jeux éducatifs.

A travers toutes ces activités intégrées, le Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo a été pensé pour offrir d’exceptionnels moments de bonheur à nos jeunes et redonner du baume au cœur des plus démunis.

Mesdames et Messieurs,

Je terminerai mon propos, en vous souhaitant à tous et à toutes de profiter pleinement ce beau festival à Abidjan et Gagnoa.

Bonne journée à toutes et à tous.

Je vous remercie.

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,