Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

FEMUA 12: Asalfo Annonce plus de bonheur à procurer aux populations

Le mardi 23 avril dernier a eu lieu la cérémonie d’ouverture de la douzième édition du festival des musiques urbaines d’Anoumabo. Une belle fête qui a enregistré la présence de Madame Dominique Ouattara, première Dame de Côte d’Ivoire, marraine de la cérémonie, Maurice Bandana, ministre de la Culture et de la Francophonie, des plusieurs personnalités diplômatiques, du monde des arts et de la culture à la place Aby Raoul du village d’Anoumabo

Lire aussi : Serge Beynaud en colère répond violemment à un commentaire sous son post

Porté par le thème général de cette édition « Genre et développement », cette cérémonie a permis à Madame Dominique Ouattara, première Dame de Côte d’Ivoire, marraine de l’édition 2019 du Femua à féliciter le Groupe Magic System, et tout particulièrement Traoré Saif, Commissaire Général du festival des musiques urbaines d’Anoumabo dit Asalfo, MTN Côte d’Ivoire le partenaire leader et l’ensemble des partenaires qui œuvrent activement pour que ce festival connaisse chaque année un franc succès. « Grâce à vos efforts et vos persévérances de nombreuses œuvres humanitaires sont accomplies au profit des populations défavorisées dans notre pays. Je vous remercie du fond du cœur de permettre que nos enfants apprennent dans de meilleures conditions, que nos jeunes soient encadrés par le sport et que nos sœurs puissent s’épanouir et devenir autonomes.

« A félicité la première Dame, heureuse de la thématique choisie pour cette édition du Femua. » La thématique choisie me touche particulièrement, puisqu’elle traite l’épanouissement de la femme pour un développement durable de notre société. « .

Lire aussi : FEMUA 12 / La Première Dame visite le centre de santé et l’IFEF de Marcory Anoumabo réhabilités et équipés

Prenant la parole à la parole à la suite de la marraine, Maurice Bandana, ministre ivoirien de la culture et de la Francophonie a remercié le Groupe Magic System pour ses actions en faveur du bien-être des populations ivoiriennes » Au delà de son aspect festif, cette édition du Femua va permettre de mener des réflexions sur des sujets aussi importants que l’autonomisation des femmes, la scolarisation des jeunes filles ou encore la lutte contre les violences sur le genre « A affirmé Maurice Bandama. Heureux de recevoir de nombreux accompagnement dans ce projet, Traoré Salif dit Asalfo a remercié Madame Dominique Ouattara, première Dame de Côte d’Ivoire pour sa contribution à mener à bien le Femua. » Merci à vous chère mère, marraine, conseillère. Vous qui contribuez à mener à bien la tenue du festival et à accroître sa notoriété en Côte d’Ivoire, en Afrique et partout dans le monde » A confié le Commissaire Général du Femua.

Lire aussi : Discours de la première Dame : Cérémonie de lancement Femua 12 – Mardi 23 avril 2019

Cela, avant de réitérer toute sa gratitude aux partenaires, aux guides religieux, aux autorités administratives et culturelles pour leur accompagnement qui d’édition en édition grandit et se consolide. « Plus qu’un don de soi, le vaste chantier « Femua, une école » sera toujours de mise avec votre accompagnement. Chères institutions et entreprises, cette plate-forme est la vote. Je vous invite à nous accompagner afin de procurer du bonheur aux populations « 
Pour rappel, le Burkina Faso est le pays invité de cette édition. Le pays des Hommes intègres va avoir une nuit et une journée qui lui seront dédiées. Cela, pour manifester la paix, l’amour, la partage entre les peuples africains.

KOKOA Stephane

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,