Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Exposition à la Galerie Cécile Fakhoury : Le photomontage se joue du temps

Vincent Michéa est en exposition pour la seconde fois (du 2 octobre au 12 décembre 2015) à la galerie Cécile Fakhoury . L’artiste nous présente un diaporama de tableaux photographiques fort d’un montage burlesque. Un travail de représentation du passé, en ouverture de la 3ème saison de la Galerie d’art contemporain.

A priori, on a l’impression que Vincent Michéa bafouille son travail artistique quand on voit les petits motifs graphiques qu’il accole sur ses clichés argentiques. Pourtant c’est dans cette intrigue iconographique que réside la touche arty de la collection « De punta a punta » de l’artiste plasticien français, qui a l’honneur des cimaises de la Galerie Cécile Fakhoury du 2 octobre au 12 décembre.

L’image est au cœur du processus de création de Vincent Michéa. Son propos artistique appelle à la déconstruction de l’époque passée de ses images pour en produire une nouvelle vision contemporaine. De façon pratique, il retravaille carrément la photo. Pas numériquement. L’artiste ne s’inscrit pas dans l’ère de photoshop. Lui, ses retouches sont manuelles. Et ça donne des petites figures, des motifs uniques collés sur les photos. Ce processus de collage-découpage dénote parfois un brin d’humour. Détourages, superposition sont au rendez-vous. D’où la transposition de ses personnages dans décors camouflés, ornés : ça donne une collection qu’il a baptisé « Or Série » où Michéa fait preuve de créativité.

Par ailleurs, cette expo ouvre une lucarne à d’autres travaux de collage effectués par l’artiste. Ainsi, il va de la série « 100% Dakar » avec la modélisation de silhouettes et de « Disco Club » qui croque les poses de stars de la chanson dans un univers coloré et déjanté… Un travail d’ « animisme d’images », de « polythéisme de la vision » qui appelle à l’observation des amateurs d’art.

Vincent Michéa vit et travaille entre Paris et Dakar. Il est diplômé de l’Ecole Supérieure d’Arts Graphiques et d’Architectures Intérieure (ESAG/Penninghen) à Paris. Il a exposé pour la première fois au Sénégal en 1987. Dans le années 90, il cofonde le label 100% Dakar et collabore au sein du studio DKR. En 2007 et 2008, il anime des ateliers de photomontage à l’Académie des Beaux-arts de Kinshasa (RDC). Vincent Michéa est représenté par plusieurs galeries en Europe et Afrique dont la galerie Cécile Fakhoury où ses œuvres sont visibles jusqu’en fin d’année.

Harding M’Bra

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.