Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

FEMUA 10 : Adiaké dosé par un époustouflant concert

Chose promise, chose due. Le concert marquant l’apothéose de la 10ème édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA) programmé par les organisateurs, à Adiaké, ville balnéaire située au Sud-est de la Côte d’Ivoire a été effectif ce dimanche 30 avril 2017.

Au stade Alassane Ouattara, Gaou-Production et ses partenaires ont fait la faveur aux Adiakéens de découvrir en chair et en os des grandes stars ivoiriennes et africaines qui étaient à l’affiche.

Lire aussi : Le Général de Division Joseph Ehueni TANNY est décédé au Maroc

Révolution (Ivoirien), Singuila (chanteur français de R&B), l’artiste-chanteur Ghanéen Bisa Kdei, Dj Léo et Yabongo Lova se sont offerts à eux à la dimension de leur talent. Hommes (chefs traditionnels et élus locaux), femmes, jeunes, enfants, voire bébés ne voulaient en aucun cas se le faire conter.

Ils se sont donc déplacés nombreux sur ce grand espace magnifiquement aménagé. Un géant podium, des jeux de lumière, trois écrans géants de 12 m2, sans compter la puissante sono déployée, le stade d’Adiaké a été le théâtre d’une grande fête.

Une célébration qui a été suivie avec engouement par les habitants de la ville et des villages environnants qui avaient à leurs côtés des invités venus d’Abidjan et d’ailleurs. Tous, ont été les témoins privilégiés de ce grand show qui a réuni successivement sur scène ces grosses pointes de la musique africaine.

Lire aussi : Disparition : Pépito, un an déjà…

A 22 heures 09 MT, c’est le groupe Bolo Super qui aura l’honneur de planter le décor à l’annonce du MC, le mythique animateur ivoirien, Serges Fato Elingan, fils de ladite région, venu spécialement de l’Hexagones où il vit depuis des années.

C’est d’ailleurs lui qui conduira cette belle soirée qui a drainé un monde fou qui ne s’est pas du tout ennuyé jusqu’à 5 heures du matin. Car le groupe Révolution, le plus en vogue du moment; Singuila; le ghanéen Bisa Kdei, et Dj Léo, chacun dans son style musical, parviendra à faire chanter, danser à travers un magnifique live.

Parcourant des titres célèbres de leurs répertoires, ces sommités musicales ont réussi à entraîner les nombreux spectateurs par la magie de leur voix envoûtante, des sons mélodieux qu’ils avaient l’habitude d’écouter à travers la radio et la télé.

Les « Adiakéens » se sont amusés comme des fous jusqu’au petit matin en recevant Yabongo Lova sur qui se sont éteints les lampions de cette édition. Tout comme les autres qui l’ont précédé, le zouglaman saura gratifier la d’une prestation électrique qu’elle voulait vivre pendant longtemps.

Lire aussi : FEMUA10: Les bousculades au concert de Black M à Anoumabo en images

Notons que plusieurs autres activités ont précédé le grand concert live. Il a eu une journée sportive dont les gagnants ont été récompensés lors du spectacle ; le planting d’essences d’arbre au lycée municipal, remise de dons à l’hôpital général de la ville balnéaire. Pour cette première délocalisation du Femua à Adiaké, on peut dire qu’A’salfo et son équipe ont réussi leur coup.

Yolande K.

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,