Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Femua 10 : Papa Wemba ressuscité à Anoumabo

Décédé le 24 avril 2016 sur scène en plein concert au Festival de la Musique Urbaine d’Anoumabo (FEMUA), le roi de la Rumba, Papa Wemba a été ressuscité ce lundi 24 avril 2017. Une résurrection artistique à travers un fabuleux concert d’hommage que lui a dédié Gaou Production qui a déplacé une panoplie d’artistes.

Il était pratiquement 20 heures 30 mn ce 24 avril, lorsque l’orchestre Kitoko Maison Mère (MM) enflamme la scène du Femua 10 par une belle prestation qui embarque la foule qui s’est déplacée en ce lieu. Pendant une trentaine de minutes, ces musiciens doués de talent ont fait danser, gesticuler le nombreux public, qui n’a eu aucun moment de repos grâce à la succession des sommités de l’art ivoirien et africain. Vers 21 heures 48 mn, Kitoko cède le podium au duo d’humoristes Les Zinzins de l’art qui s’est chargé de semer la bonne humeur.

Lire aussi : Hommage à Papa Wemba : Les sapeurs sont présents.

Quand le groupe quitte le podium sous les applaudissements nourris, Nash, la Go Cracra du Djassa fait son entrée en interprétant l’hymne national ivoirien en nouchi. La joie est débordante chez les festivaliers qui seront les témoins privilégiés de l’immense talent de la fille spirituelle de Papa Wemba.

Racontant les circonstances de sa raconte avec l’illustre disparu à qui elle doit énormément, Nash lui a adressé des messages émouvants qui pouvaient faire couler des larmes. Mais pétrie de talent et courageuse, « la Go Cracra » a su contenir les émotions pour transporter le nombreux public dans un show magnifique. Saluant et encourageant à la fois A’salfo et ses amis, la famille du disparu, la nation ivoirienne et congolaise, la rappeuse a parcouru son répertoire.

Lire aussi : Présélection de Miss CI, Daoukro : Sévérine Adjoumani offerte par le Ministre Adjoumani

Rendant un hommage au peuple Wê, elle a repris le tube international des Magic System, « 1er Gaou » sous l’angle de la dérision et d’une vision féminine, « Premier Djandjou » (parodie de 1er Gaou). En hommage à son idole, Nash a sorti un titre en collaboration avec Mulukuku Dj. Le duo s’est donné le plaisir de le faire spécialement découvrir à cette soirée. Toute chose qui prouve ainsi la maturité artistique de la « Go Cracra du Djassa ». Après avoir gratifié les spectateurs d’un fabuleux live durant une heure de temps, Nash a reçu symboliquement de la part de la famille du roi de la sape, un pagne à l’effigie de son parrain, Papa Wemba.

L’artiste humoriste Joël, à son tour, donnera du sien pour faire pleurer de rire les festivaliers. Ces derniers, auront encore leur dose de show gratifié par l’orchestre Viva Musica de l’illustre disparu. Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, dit Papa Wemba a été ressuscité par le lead vocal dont la prestation vocale et gestuelle le ramène à la vie.

Encore des instants chargés d’émotion et de son qui font danser A’salfo en compagnie de la famille du défunt. Magnifique soirée d’hommage, c’en est une qui restera un point fort du Femua 10 à laquelle ont assisté les ministres Hamed Bakayoko de l’Intérieur et Sécurité (Côte d’Ivoire) et Sylvain Maurice Mashéké de la Culture et des Arts (Congo RDC).

Yolande K.

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,