Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

FIF : Sory Diabaté dément formellement les accusations de la Présidente Dao Gabala

L’ancien bureau exécutif de la fédération ivoirienne de football dirigé par feu Augustin Sidy Diallo, a tenu une conférence de presse animé par M. Sory Diabaté ce lundi 29 novembre 2021 au Palm Club.

Sur l’accusation de la disparition de 4,5 milliards de FCFA des finances de la fédération relevé par la présidente de la Fif, l’ancienne équipe dirigeante a donné tous les détails des faits avec ses preuves à l’appui.

Lire aussi : Pour ne pas avoir été associé à l’événement, un père annule le mariage de sa fille à la mairie

Avant d’entrer dans les détails, l’Ex-Président intérimaire Sory Diabaté a précisé que toutes les dépenses de l’équipe nationale n’étaient pas l’affaire de la fédération. Elles sont à la charge de l’Office Nationale des Sports, qui mandate pour chaque regroupement des Éléphants, un agent comptable pour gérer toutes les dépenses qui ont été au préalable lues et approuvées par les autorités.

Au sujet des primes de matchs il a affirmé qu’aucun membre de la fédération ne percevait de prime de match contrairement à ce qui était évoqué la semaine dernière par le CN-FIF. Sur la question des 50 litres d’eau par jours que recevait chaque joueur, Sory Diabaté a désavoué l’information et déclaré :

‘’on ne donne pas 50 litres d’eau par jour et par joueur en équipe nationale de Côte-d’Ivoire’’. Le montant qu’il a évoqué est de 1 million comportant les boissons énergisantes et l’eau. Chaque joueur recevait par jour 4 bouteilles d’eau, soit 6 litres par jour.

Lire aussi : Africa Sport : Elu nouveau président du club, la promesse de Kuyo Téa Narcisse aux supporters

Pour ce qui était de l’hébergement, le candidat à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football a fait comprendre que le tarif de l’hébergement change en fonction du nombre de personnes en sélection. Puis a fait savoir qu’il y a eu 4 contrats signés, contrairement à l’inexistence de contrat qu’évoquait Madame Dao Gabala. Mais, il a précisé que les contrats ne se signaient pas à long terme, du fait des courts regroupements des joueurs lors des fenêtres FIFA et l’irrégularité du calendrier.

Les 4 contrats d’hébergement des Éléphants ont couté respectivement 70 Millions, 62 Millions, 50 Millions et 45 Millions.

Au terme de cette conférence, tous les acteurs du football et les ivoiriens ont désormais deux versions sur les mêmes faits et attendent donc d’être bien éclairés

Kablan Carmel

VOUS AIMEREZ AUSSI