Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Finale Ligue des Champions : Real Madrid – Juventus Turin, affrontement de légende

La finale de la Ligue des Champions offre une confrontation à la hauteur du prestige de la coupe. Un match pour l’honneur, l’Histoire même, entre l’amoureuse de la coupe Real Madrid et ses 10 victoires, ou la vieille dame, imprégnée de sobriété avec sa défense de fer, la Juventus Turin. Retour sur les parcours et les enjeux en présence avant la finale.

Deux clubs, deux trajectoires bien différentes pour mener jusqu’à cette finale. D’abord le Real Madrid, qui bat successivement Naples, mais surtout le Bayern Munich en quart et l’Atletico en demi.

Lire aussi : Football /Mercato : les ivoiriens les plus convoités

Le parcours croisé pour cet affrontement de légende

Deux finales avant l’heure pour un parcours du combattant. Beaucoup de buts, de retournements de situation, une totale confiance en Zinédine Zidane qui fait taire, jour après jour les moindres critiques encore possibles, lui qui vient d’emmener son équipe au sommet de la Liga Espagnole. Bilan de l’aventure éliminatoire : des buts encaissés certes mais une moyenne de 2,6 buts marqués par matchs depuis les huitièmes de finale !

Du coté de la Juventus, un parcours plus tranquille. Du moins en apparence. Car la défense de fer des Bianconeri ne s’est pas construite sans risques. D’abord Porto, habitué à jouer les trouble-fêtes avec des attaquants sous-estimés, puis le FC Barcelone auréolé de l’esprit « remontada » guidé par son jeu offensif de feu et enfin l’AS Monaco, le « David » de la compétition un peu plus Goliath avec à chaque fois, un festival de buts offerts aux téléspectateurs. Pour la Juventus, le bilan comptable est simple : six matchs, un seul but encaissé.

Le bilan côté parieurs est le miroir de ces trajectoires. Bwin.fr annonce un écart infime entre les cotes Madrilènes  et Turinoises. Il en va de même pour les pronostics au niveau des buts. Juve et Real capables de marquer ? Oui coté à 1.30. Victorieuses sans encaisser de buts ? Presque improbable au vu du contexte et avec des cotes globalement plus hautes avec l’enjeu : 1.16 (Madrid), 1.15 (Juve).

Lire aussi : Football :Top 10 des clubs les plus riches au monde

Pour la gloire, mais aussi pour l’argent

Déshonneur total infligé une nouvelle fois à la Première League, elle qui investit tant chaque année depuis le bouleversement de l’attribution des droits télé. Très régulièrement plus gros investisseurs, cette première place a été chipée par la Serie A, représentée par Naples mais surtout, et bien lui en a pris, la Juventus Turin. Cette première place reste à nuancer, car le transfert de Gonzalo Higuain pour près de 90 millions d’euros est un trompe l’œil.

Du côté du Real, l’apparence est elle aussi trompeuse. L’image bling-bling du club incarnée par Cristiano Ronaldo entre-autres, n’est plus autant d’actualité. L’effectif Madrilène bouge peu, les investissements sont stables et c’est même le cas pour tous les clubs Espagnols présents. Depuis 2013, les Ibériques ramènent la coupe et aussi la meilleure marge bénéficiaire parmi les nations majeures.

Benoit Laurenti

Share, , Google Plus, Pinterest,