France: une aide publique au développement toujours «insuffisante»

Lors de son discours aux ambassadeurs mardi 29 août, Emmanuel Macron a annoncé une aide publique au développement à hauteur de 0,55% du revenu national brut d’ici 2022. Une légère augmentation par rapport à l’argent actuellement alloué au développement, mais toujours en deçà des engagements pris par la France il y a déjà plus de 40 ans.

Emmanuel Macron lors du discours des ambassadeurs, le 29 août 2017 à l’Elysée.

Aujourd’hui, la France consacre entre 0,37 et 0,38% de son revenu national brut à l’aide publique au développement, selon Oxfam. 0,55%, comme l’a promis Emmanuel Macron mardi, c’est donc mieux, mais encore insuffisant pour l’ONG.

« Largement insuffisant en soi si l’on regarde les besoins que peuvent avoir les pays les plus pauvres pour financer l’accès à l’éducation, l’accès à l’eau, l’accès à la santé, etc. », explique Clara Jamart, responsable du plaidoyer pour le financement du développement chez Oxfam.

« Et insuffisant par rapport aux engagement historiques qui on été pris collectivement », rappelle-t-elle.

Si elle reconnaît que c’est « un progrès par rapport à ce qui existe actuellement », pour elle, ce n’est « pas assez puisque la France s’est engagée il y a maintenant plus de 40 ans à consacrer 0,7% de son revenu national brut à l’aide publique au développement. »

La France, « mauvaise élève »

Elle rappelle que c’est un engagement pris par tous les pays développés devant l’assemblée générale des Nations unies (parmi les Objectifs du millinéraires pour le développement, NDLR).

« La France fait vraiment figure de mauvaise élève sur cette question », souligne Clara Jamart.

Autre inquiétude, rappelle-t-elle, si le chef de l’Etat français a pris cet engagement pour 2022, Emmanuel Macron a aussi annoncé au mois de juillet des coupes budgétaires importantes pour l’aide publique au développement pour le budget 2018. « Donc on se demande bien comment il va pouvoir tenir cet engagement pour 2022 », pointe la responsable d’Oxfam.

Rfi.fr