Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

France : après avoir caché le cadavre de sa mère durant 7 ans, il se rend à la police et avoue…

Il faut de l’argent pour vivre dans nos sociétés modernes mais les lois sociales définissent les conditions d’acquisition de cet outil indispensable. Tout le monde le sait-il ? Pas si sûr, en tout cas pas Sasa, ce parisien originaire de la Serbie qui a conservé le corps de Zlaka, sa mère dans son appartement durant sept longues années, faisant croire qu’elle était toujours en vie. Et ce pour continuer de percevoir la pension de la bonne vieille dame.

Lire aussi : Alliances interethniques : Un Yacouba et un Sénoufo bloquent l’inhumation de Madame Irié Lou Colette

Afin que personne ne se doute de la disparition de la vieille femme, il aurait dit à un voisin qu’elle avait décidé de rentrer au pays (ndlr En Serbie) pour y finir ses derniers jours. Alors que la dame était morte de cancer. Il a eu donc eu la cynique idée de cacher le cadavre dans son placard et ce durant sept ans. Après tant d’années, il lui était désormais difficile de garder ce lourd secret, il a fini par craquer.

Et le mardi 1er juin 2021, il s’est rendu de lui-même à la police pour avouer son acte. Les policiers qui se sont rendus sur les lieux y ont découvert la momie d’une vieille femme. Elle était morte depuis 2014 à l’âge de 75 ans. Les enquêteurs qui ne sont pas dupes ont tout de suite compris que ce n’était pas vraiment le remord qui poussait ainsi Sasa à l’aveu.

Lire aussi : Rumeurs sur la mort de Bébé Carla : Marc Zopo demande pardon à Tina Glamour

Selon Le Parisien du 03 juin 2021, ‘’les enquêteurs pensent que l’homme a décidé de révéler son secret car une expulsion de l’appartement avait été ordonnée et qu’il ne savait pas quoi faire de la momie’’. L’autopsie réalisée n’a pourtant pas établi de trace de violence sur le corps, toute chose qui disculpait Sasa d’homicide volontaire. Les enquêtes continuent pour mettre toute la lumière de cette sordide affaire.

Diaman Emmanuel

Commentaires

Commentaires