Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

France/harcèlements racistes : après l’affaire Anna-Chloé, Noella une autre victime, se suicide

Le phénomène des harcèlements racistes en France fait depuis ces dernières années la Une de l’actualité médiatique. Ce qui était au début de petites taquineries entre adolescents a pris l’allure, au fil du temps, de véritables harcèlements racistes et de nombreux adolescents de couleur en paient régulièrement le prix fort.

Lire aussi : « Mon Grand Frère Me Propose De Me Séparer De Ma Fiancée Au Profit D’une De Mes Copines. Elle Est Enceinte, Le Contact Est Rompu. Que Faire ? »

Cette année 2022 naissante a vu deux adolescentes, l’une, Anna-Chloé, élève en classe de 6ème, se faire défigurer en décembre dernier après qu’elle eut été poussée dans les escaliers dans les couloirs de son établissement. Depuis ce jeudi 13 janvier 2022, une autre victime, Noella, d’origine camerounaise par sa mère et également en classe de 6ème au collège Henri Matisse Paris 20 n’a pas, elle, eu de chance de survivre aux moqueries et autres humiliations liées aux harcèlements de ses camarades.

Lire aussi : Un guérisseur-voyant révèle à propos de Makosso: ‘S’il est arrivé à ce niveau, c’est grâce à moi.. »

Elle se serait purement et simplement suicidée dans sa chambre en se pendant à l’aide d’une ceinture de karaté. Si les opinions restent pour l’heure divisées sur le motif réel de la mort de la petite Noella qui, selon divers témoignages, était une adolescente ‘’difficilement gérable’’, le coefficient de la piste des harcèlements racistes est très vivace dans l’esprit de certains parents d’élèves.

Pour rendre un hommage à Noella, une marche se déroulera le mercredi 19 janvier dès 10 heures au 3 Rue Vitruves 75020 Paris. Cette marche se terminera à la place de la République à Paris. Soulignons que ce phénomène qui gagne du terrain dans plusieurs établissements de France échappe presqu’aux administrations scolaires, d’où, dans le cas du suicide Noella, une vague de consternation dans l’établissement rapportée par le Parisien.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI