Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

France : Jacqueline Jencquel, la femme qui accepta le suicide assisté pour ne pas atteindre ses 76 ans

Même si rien ne vaut la vie, ce ne sont pas toutes les conditions humaines de la vie qui sont toujours vivables. La hantise de devenir vieux, être à la charge des autres n’enchante guère. Une française du nom de Jacqueline Jencquel a fait le choix ne de ne pas atteindre 76 ans, l’âge auquel, selon elle, l’être humain n’est plus socialement viable.

Lire aussi : Ephemerides/17 juin 1991 …Comment est mort Thierry Zébié

Aussi, a-t-elle pris l’audacieuse décision de se faire tuer avant cette limite d’âge. C’était en 2018 qu’elle s’était fait connaitre pour avoir annoncé sur internet sur les chaines télé son désir de mettre fin à ses jours volontairement en janvier 2020 afin de mourir dignement.

Mais Jacqueline Jencquel (qui est en fait militante des droits à la mort dans la dignité) avait dû, à cause du Covid-19 et la naissance de son petit-fils à Bali, repousser l’échéance parce que les déplacements de la France (où le suicide assisté est interdit) à la Suisse étaient difficiles.

Lire aussi : Kenya : deux amants collés pendant l’acte, meurent quelques heures plus tard

Finalement, c’est en mars 2022, précisément le 31 mars 2022 que la septuagénaire s’est suicidée. Son décès avait été annoncé par deux teewets. Elle était née en 1943 en Chine et était âgée de 79 ans et ne souffrait d’aucune pathologie invalidante mais comme elle l’avait toujours clamé, elle ne ‘’voulait pas pourrir vivant’’. VOIR LA VIDEO

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI