Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Frédérique Leininger (chroniqueuse life TV): Voici comment elle a miraculeusement vaincu le cancer du sein…

Le cancer du sein est un mal qui affecte de nombreuses femmes en Afrique et partout dans le monde. Maladie maligne, elle est souvent détectée en retard étant donné qu’au début de son développement, il n’est pas évident d’avoir des symptômes apparents. Frederique Leininger directrice de publication du magazine Elle.ci et par ailleurs chroniqueuse sur le plateau du life weekend sur Life TV en a été victime. Si elle n’a pas encore été totalement déclarée en rémission, elle est tout de même sortie de l’impasse et de façon miraculeuse.

Lire aussi : Ipupa unfollow Olomidé – en réaction la fille de Koffi se désabonne aussi des chaînes de Fally

Sur African woman 2.0 elle a raconté son histoire. Une histoire qui a débuté après la naissance de sa fille. Diagnostiquée à un stade déjà très avancé de la maladie et profondément affaiblie, la femme de fer n’a pourtant pas flanché: « Je n’ai pas flanché. Je ne me suis pas autorisée à flancher. Je perdais tous mes cheveux et pourtant je blaguais toujours avec mon mari et tout. Le traitement était très fort il fallait donc que je sois forte. J’étais à un stade très avancé. Je devais donc avoir une chimiothérapie, ensuite une ablation du sein (masectomie) puis une radiothérapie. Ce qui m’inquiétait c’était la perte de mes cheveux.

Lire aussi : L’ancien Président Blaise Compaoré présent au mariage de Gadoukou la star

Je n’ai pas supporté de mettre des perruques. J’étais crâne rasé et j’assumais. (…) Au bout de la troisième chimio je n’en pouvais plus. Le médecin a décidé de faire un scanner pour vérifier l’état des nodules (boules dans le sein) et voir si je pouvais arrêter ou non la chimio. Et miracle après vérification, il n’y avait plus rien, plus rien du tout. J’ai quand même suivi le protocole (traitement) mais sans la chimio. Ce qui m’a vraiment sauvée la vie c’est d’être entrée dans un parcours de relaxation et de bien être. Je ne suis pas encore en rémission. Il me reste un an pour être officiellement en rémission. »

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,