Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Gabon : un policier vend l’identité de son défunt frère à un étranger à 200.000 fcfa.

En 2012, un béninois vivant au Gabon a choisi la piste de la facilité pour avoir la nationalité gabonaise. Il est entré en contact avec un agent de police qui l’a rassuré de ce qu’il pouvait faire de lui un gabonais. En réalité, il s’agissait pour le policier de vendre au ‘’requérant’’ un extrait de naissance de son défunt frère.

Lire aussi : Après avoir prédit les attentats du 11 septembre, Baba Vanga, une voyante aveugle annonce encore une pandémie pour 2022

La farouche volonté de devenir gabonais afin d’éviter les controles de routines auront raison du béninois qui s’appelle en fait Romain Ely Bossou va, au prix de 200.000 fcfa, obtenir le précieux document et désormais il était Paul Mamick Mbembo, du nom du défunt frère du policier.
Mais comme il n’y a jamais de crime parfait, le néo gabonais va faire les frais, neuf ans plus tard, c’est-à-dire en cette année 2021, selon gabonmediatime, ‘’de la vigilance des juristes du cabinet Obame pour se rendre compte que les documents utilisés par Romain Ely Bossou n’étaient pas les bons’’.

Lire aussi : Burkina Faso : Ladji Yoro, le civil volontaire qui combattait avec courage les terroristes

Bien entendu, c’est là un cas de fraude sur la nationalité et la balle est désormais dans le cas de la justice pour statuer sur le sort du fraudeur qui a par ailleurs avoué avoir reconnu deux enfants avec ses vrais faux papiers.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI