Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

George Taï Benson après la libération de Gbagbo :  » …Ce jour, j’ai bu la première goutte d’alcool de ma vie.’

Les nouvelles sont bonnes du côté de la Haye. Le président Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé ont définitivement été mis hors de cause et acquittés par la Cour Pénale internationale. Ce chapitre douloureux est donc clos. En Côte d’Ivoire, George Taï Benson, grande figure de la télévision ivoirienne, a malgré cet heureux dénouement, un pincement au coeur. Il regrette de n’avoir pas assisté ni soutenu le président Laurent Gbagbo pendant ces moments infernaux.  » Pardon, mon frère.

Lire aussi : Après avoir violé sa victime, il reste caché près d’un mois sous son lit pour continuer

Je ne t’ai pas appelé tous les jours durant ces dix dernières années de souffrances. Non. J’en ai honte. Crois-moi. Je ne suis pas non plus allé te voir à la Haye et à Sheveninguen. Je n’en avais pas les moyens et j’en ai honte. Mais sache que j’ai toujours prié et demandé à Dieu le miséricordieux de t’accorder les grâces de ton innocence. Bon retour au pays. Bon retour sur la terre de nos ancêtres. Ce jour, j’ai bu la première goutte d’alcool de ma vie. La seconde, je la réserve pour le grand jour, celui de ton retour. Attoh, Akwaba, Attoh, I dansé, i ya hoo  », a écrit George Taï Benson. Émouvant témoignage de l’attachement d’un homme à son  » frère  ». Vivement que les heureux acquittés foulent le sol ivoirien !

Dan Singault

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,