Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Gervinho : 32 ans, mais toujours virevoltant ; et pourtant…

Gervinho n’a rien perdu de sa superbe. Lorsqu’il a effectué son retour en Europe en 2018, du côté de Parme (Italie) après une aventure en Chine, on ne vendait pas chère sa peau. Et pourtant, le footballeur ivoirien a démontré qu’il a la peau aussi dure que celle d’un… pachyderme.

Dès sa première saison avec Parme, l’ailier a inscrit 11 buts en 30 matches et délivré deux passes décisives. Toujours aussi bon dribbleur et excellent slalomeur, il a notamment séduit les amateurs du football, en inscrivant un but à la Maradona.

Lire aussi : Miss univers / 368 millions comme budget annuel à la reine de beauté

Le 23 septembre lors d’un match contre Cagliari, il a parcouru 80 m, depuis son camp, éliminé trois adversaires, et fusillé le portier adverse. La même saison, le 2 février 2019, il s’était aussi offert un somptueux doublé contre la Juventus de Turin, future championne d’Italie. Sa saison s’est achevée avec des honneurs et Parme a réussi à se maintenir dans l’élite en occupant la 14e place.

Une nouvelle saison et encore en forme

Loin d’avoir épuisé tout son potentiel, Gervinho a encore brillé en ce début de saison. Il culmine en effet, à 4 buts et 3 passes décisives en 15 matches.

Dernièrement, le vainqueur de la CAN 2015 a permis à son équipe de battre Naples, en marquant en toute fin de match, pour se hisser à la 7e place au classement, devant son adversaire.

Lire aussi : Derby Asec – Africa au Félicia : voici le montant de la recette et la somme gagnée par les deux équipes

Aujourd’hui âgé de 32 ans, Gervinho a encore du feu dans les jambes. C’est dire que l’âge n’a altéré en rien ses performances. Et pourtant, l’homme est toujours écarté de l’équipe de Côte d’Ivoire. Sa dernière convocation remonte au 11 novembre 2017 (Côte d’Ivoire 0–2 Maroc, lors de la dernière journée des qualifications pour le mondial 2018). Appelé à s’expliquer sur l’absence de Gervinho, le sélectionneur national Kamara Ibrahim s’est montré évasif.

Son absence injustifiée de la sélection

Récemment, sur le plateau de l’émission ‘‘Talents d’Afrique’’ de Canal+sport, Gervais a indiqué que Kamara Ibrahim « devait l’appeler et qu’il ne l’a jamais fait ». Des propos qui amplifient la polémique de son absence injustifiée de la sélection.

D’aucuns en effet ont révélé que Gervinho était boycotté par le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) Sidy Diallo qui lui en veut pour son soutien à Didier Drogba, qui a tiré à boulets rouges sur l’instance, au lendemain de sa retraite internationale en 2014.

Lire aussi : Fête de fin d’année : Par coïncidence, CR7 et Messi s’offrent deux appartements de folie, voici les prix d’achat (photos)

Autre raison évoquée : le club du FC Angelic de Man dont Gervinho est le propriétaire, s’est rangé du côté du GX, le mouvement des présidents de clubs qui militent pour le départ de Sidy Diallo de la tête de la FIF.

Par ailleurs, d’autres sources révèlent que Gervinho aurait exigé le port du brassard de capitaine qui lui a été retiré au profit de Serge Aurier. Mécontent, il aurait alors attiré sur lui, le mépris de plusieurs autres joueurs qui se seraient ainsi braqués contre lui.

Faits avérés ? En tous cas, les commentaires continuent de fuser sur la toile.

Malgré ses belles performances, Gervinho est toujours absent de la sélection de Côte d’Ivoire. Le joueur a expliqué « qu’il n’a aucun problème avec le brassard » et qu’il est « ouvert à un retour » chez les Eléphants. Mais alors que la Côte d’Ivoire va entamer les qualifications pour la Coupe du monde 2022 et poursuivre celles de la CAN 2019, Yao Kouassi pourrait encore manquer à l’appel.

Il est temps que les parties concernées fassent éclater la vérité sur cette affaire qui n’a que trop duré.

Joe Midelli

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,