Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Ghana : les vendeurs de cercueil se plaignent du manque de marchés

C’est la saison morte chez les vendeurs de cercueil au Ghana. En effet, les vendeurs de cercueils de la ville de Kumasi au Ghana se sont plaints de la faiblesse des ventes lors d’une conversation avec un journaliste de la région d’Ashanti.

Selon les vendeurs, les pires ventes se produisent souvent vers juin et juillet en raison de la saison des pluies et que cette année n’a pas été différente, bien que pire.

Le chef des vendeurs, Asokwa Yaw, a exprimé sa frustration en parlant à Osei Kwadwo d’AMBASSADOR TV.

Lire aussi : Fumant de l’herbe, un individu prend subitement la fuite prétendant voir vu un “fantôme” en pleine journée (vidéo)

« Les gens n’achètent pas de cercueils en juin et juillet à cause des pluies et cela affecte nos ventes quotidiennes », a-t-il déclaré.

« Bien que nous ne prions pas pour que les gens meurent, je dois également avouer que notre gagne-pain provient du nombre de cercueils que nous vendons dans l’année. Ce n’est pas que les gens ne meurent pas pendant la saison des pluies, mais les membres de la famille reportent leurs funérailles à cause de la saison, il est donc difficile de faire de bonnes ventes durant la saison des pluies.

Parfois, nous venons ici et rentrons chez nous sans aucune vente en juin et juillet, mais l’entreprise commencera à se faire de l’argent d’août à décembre, car les funérailles commenceront en août », a-t-il ajouté.

Lire aussi : Nigeria : 77 personnes retenues dans un sous-sol pendant plusieurs mois, espérant la venue de Jésus

Tout en restant optimiste que la situation s’arrangerait très bientôt, Asokwa conclut en ces termes :

« J’ai pu vendre 20 cercueils au cours de cette année 2022 de janvier à mai, mais à cause des pluies, je n’ai même pas vendu 1 cercueil en juin, mais je pense que les choses vont changer d’août à décembre ».

E.L.D

VOUS AIMEREZ AUSSI