Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Grand Alépé: Sa concubine meurt en couche… La famille de cette dernière l’oblige à épouser son cadavre…

Dans le Grand Alépé situé à 47 km d’Abidjan, un fait particulier mais pas isolé s’est déroulé le samedi 6 Février 2021. Natif d’Ahoutoué, village voisin du Grand Alépé, un homme s’est vu contraindre d’épouser sa défunte concubine et mère de leurs quatre enfants. Enceinte de leur cinquième gosse, c’est en donnant la vie au dispensaire d’Ahoutoué que celle-ci s’est endormie à jamais.

Lire aussi : Un an de Covid-19 en Afrique : politiques, artistes, sportifs… Ceux qui en sont morts, ceux qui l’ont vaincu – jeuneafrique

Cette perte atroce a été suivie d’exigence de la belle-famille comme l’exige la tradition. Le couple avait vécu dix ans maritalement sans que la dot ni le mariage civil n’aient été faits. Il a donc été demandé à l’homme d’épouser le corps de sa défunte « femme » comme amende de dédommagement à la belle famille. Des pourparlers ont été entamés pour trouver une solution au dilemme

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.