Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Grève du corps médical/Zimbabwe : Voici comment un milliardaire du pays a pu y mettre fin, provisoirement…

Depuis plusieurs mois, le corps médical zimbabwéen est en rogne, une colère due, pour les médecins grévistes, aux salaires jugés insuffisants.

Rémunérés à moins de 100 dollars par mois pour la plupart, (moins de 65.000 francs CFA), les médecins grévistes ont haussé le ton et ce, depuis quatre mois.

Lire aussi : Campagne presse contre Bictogo et Marylis Btp : une sénégalaise s’insurge depuis Dakar

Face à ce problème qui prend de l’ampleur, le milliardaire zimbabwéen Strive Masiyiwa a trouvé une solution provisoire comme rapporte BBC Afrique.

Cette solution consiste à assurer le salaire sur une période de six mois aux jeunes médecins grévistes.

Mieux, c’est la somme de 300 dollars (soit un montant nettement supérieur à ce qu’ils touchent) qui sera reversée aux médecins comme indemnité de subsistance suivi d’un moyen de transport qui leur sera alloué afin de faciliter ainsi leurs déplacements.

Lire aussi : Kouamé Konan Jacques, chef du Village de Gbofia : « Il ne faut pas violer la tradition…Allah Thérèse va être enterrée à Gbofia »

Avec son entreprise experte des télécommunications, Strive Masiyiwa a créé un fond permettant d’assurer cela.

Les médecins ont naturellement accepté la proposition du bon samaritain. Cette grève aura été l’une des plus longues de l’histoire du pays.

Elle a même été qualifiée de génocide silencieux par l’association des médecins seniors du Zimbabwe. De nombreuses personnes auraient perdu la vie dans cette période faute de soins dus à cette grève sourde.

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,