Grève générale en Catalogne à l’appel d’une intersyndicale indépendantiste

En Catalogne, une intersyndicale indépendantiste a appelé à la grève générale ce 8 novembre. Une grève soutenue par des syndicats de la métallurgie, d’enseignants, d’élèves, ou encore de journalistes. Mais ce mouvement de grève aurait pu ne pas avoir lieu car son objectif officiel pourrait bien cacher un motif officieux.

Avec notre correspondante à Barcelone,  Leticia Farine

media
En Catalogne, une intersyndicale indépendantiste a appelé à la grève générale ce 8 novembre (photo d’illustration: Barcelone).

Tout s’est joué lundi 6 novembre à la chambre sociale du Tribunal Suprême de justice de la Catalogne. La principale organisation patronale de la région avait présenté dans la matinée un recours pour demander l’annulation de la grève qui selon elle aurait été organisée pour des raisons politiques et non sociales. Ce qui est interdit par la loi en Espagne. Mais dans la soirée, la justice a rejeté cette demande.

Pour Maître Marius Lleixa, l’avocat de l’intersyndicale indépendantiste CSC qui a convoqué cette grève, tout était pourtant très clair. « Dans le préavis que nous avons envoyé au département du travail de Catalogne il était clairement indiqué que les raisons de la grève sont sociales et relatives à l’emploi. Nous exigeons notamment le retrait du décret gouvernemental qui permet la fuite des entreprises hors de la Catalogne en facilitant le transfert de leur siège social et de leur domicile fiscal. Cela peut entraîner de la peur, du désinvestissement et de l’incertitude économique. »

Les mouvements indépendantistes que sont l’Assemblée nationale catalane, Omnium Cultural et le parti de la Gauche républicaine ont appelé à cette grève en affichant la défense des prisonniers politiques et la lutte contre l’article 155 de la Constitution. Mais pour Marc Sallas, de l’intersyndicale CSC pas question de s’en mêler : « Les partis politiques sont libres d’avoir leur avis, mais en tant que syndicats nous n’avons pas à avoir d’avis là-dessus ». 

Deux rassemblements auront lieu ce mercredi : à midi devant les sièges du gouvernement catalan et à 19h devant les mairies.

Rfi.fr