Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Gros plan part 1/3 : Des acteurs Zouglou se prononcent sur le sponsoring

Récemment, Pat Sako le leader vocal de ESPOIR 2000 a fait une sortie pour indexer une maison de téléphonie qui, selon lui, se dit positionnée sur le Zouglou, pourtant elle ne sponsorise aucun concert Zouglou. Il a dit que cette maison de téléphonie “utilise le nom du Zouglou et quelques espaces Zouglou, pour assouvir ses bas instincts de mépris vis-à-vis des artistes Zouglou”.

Pour en savoir plus, nous avons donc rencontré des acteurs du milieu Zouglou, producteurs, managers, chanteurs etc, pour leur demander ce qu’ils en pensent et comment ils voient le sponsoring du Zouglou…

• Saint Bouëz (Manager Fitini) :

“C’est la sorcellerie zougloutique qui bloque les dossiers…”

Lire aussi : Cadeau de noël : ce qui s’est passé au concert Damso

Ne nous voilons pas la face, ce que Pat Sako a dit est le côté visible de l’iceberg. Lui il a dit ce que tout le monde voit, sait, qui révolte et qui fait mal. A savoir une maison de téléphonie qui dit se positionner sur le Zouglou, mais qui ne sponsorise pas de concerts Zouglou depuis de années. Mais à côté de ce qui est visible, y’a des “sorciers” dans le milieu Zouglou, qui font que quand ce n’est pas eux, rien ne doit exister. J’ai moi-même été témoin de plusieurs concerts.

Dans le showbiz ton “sorcier” ne te tombe jamais du ciel, c’est toujours un proche, voire même un ami… mais on vit toujours dedans.

À l’avènement du service money d’un opérateur, le maquis “Le Lycée” appartenant à Vieux Gazeur a été approché pour la promo de ce nouveau produit en utilisant l’affluence du “Lycée” qui était l’espace Zouglou connu. Etant gérant de l’établissement et manager de Vieux Gazeur, je recevais les versements sur mon compte d’épargne et c’était la première fois qu’on voyait une opérateur de téléphonie faire des animations dans un maquis. Aujourd’hui cette société ayant vu le potentiel du Zouglou a décidé de l’utiliser pour accroître son audience.

Lire aussi : Enfin, Koffi Olomidé présente ses excuses à M. Ouattara…(vidéo)

Ça fait que les autres téléphonies ne font pas de Zouglou. Alors on se demande pourquoi cette société ne sponsorise pas les concert Zouglou : 20 ans de ESPOIR 2000, Yabongo Lova, Soum Bill, Les Patrons, Révolution, Les Leaders et actuellement Molière… ? C’est impensable. Mais la raison est toute simple : C’est la “sorcellerie zougloutique” dont j’ai parlé, ce sont des personnes tapis dans l’ombre et qui bloquent tout, tant que ce n’est pas eux seuls. On se dit qu’on pouvait mieux faire si nos idées et nos dossiers étaient examinés par ses sociétés. Mais les gens sont tellement méprisants que dès que c’est un dossier “Zouglou”, hors mis ceux qu’on sait, les responsables de cette société ne se donnent même pas la peine d’ouvrir le courrier. Cette “sorcellerie” ne date pas de maintenant, il y’a trop de méchanceté…

 Le Zouglou a une histoire : Franck Govoei fut le premier à l’imposer par le Wôyô dans le bar “Carat Mail” à Cocody Danga. Après il a fait du live avec Dezzy Champion puis Molière au “Lycée” à Marcory. Il y avait aussi Séri Didier… Voilà, la genèse est belle car c’était la famille. C’est dans la continuité que les problèmes sont venus. Sinon quand cet opérateur reversait l’argent sur mon compte au “Lycée”, on était que trois à faire ce Zouglou : Vieux Gazeur, Nina Gadji (paix à son âme) et moi-même.

Lire aussi : Première nuit du Zouglou au Maroc : Yodé et Siro, Molière, Les Leaders, les Patrons…exportent le Zouglou…

• Charly Yuka (Artiste – membre du groupe Yuka) :

“C’est en Côte d’Ivoire seule qu’un opérateur positionnée sur une musique ne sponsorise aucun concert…”

J’ai vu en effet, la sortie de Pat Sako et je pense qu’il a dit ce que tout monde pense, mais sans doute que nous autres n’avons pas le courage de parler. Parce que des artistes sont quand-même invités par cette maison de téléphonie pour des prestations moyennant des cachets.

Si tu te mets à les critiquer ouvertement, même si ce que tu dis reflète la pensée de nombreux artistes, tu pourrais te voir arracher le pain de la bouche. Voilà pourquoi beaucoup se taisent et Pat Sako a eu ce courage de mettre les pieds dans le plat.

Comment comprendre qu’une société se dit positionnée sur le Zouglou et on constate que depuis plus de 8 ans elle n’a jamais sponsorisé un seul concert Zouglou ? Est-ce à dire que tous les courriers et dossiers de sponsoring adressés sont mauvais ? Ou bien ce sont les artistes à l’affiche qui ne sont pas à la hauteur ? Ah bon…

<

>Espoir 2000 pour leur 20 ans, Yabong Lova, Soum Bill, Les patrons et j’en passe ne sont pas dignes d’être accompagnés par cette société orientée sur le segment Zouglou ? Il faut qu’on m’explique… C’est en Côte d’Ivoire seulement qu’une telle chose est possible… Tu ne verras ça nulle part dans un autre pays africain. Si ça se trouve, leurs grands responsables en France ne savent même pas que moins de 10% du budget sponsoring normalement dédié au Zouglou, ne va même pas directement aux artistes.

Lire aussi : Le temple du Zouglou de Faya relance ses lives

Oui c’est vrai que des espaces Zouglou et “Zouglou days” sont sponsorisés… Mais et les créateurs, les artistes Zouglou… ceux là même qui font des concerts… Eux comment les accompagne-t-on ? On ne peut pas se positionner sur le Zouglou en soutenant des espaces Zouglou, et abandonner les créateurs. Cela cache quelque chose… Si nous artistes sommes organisés, il peut avoir un boycott de leurs produits.

Et dire que dans le même temps cette société donne des cachets de près de 200.000.000 F CFA (selon plusieurs sources) à des artistes étrangers dont la musique ne fait pas l’objet de positionnement contrairement au Zouglou. C’est une question de logique… et c’est révoltant car quand on regarde bien c’est de la foutaise, de la moquerie…

 Moi personnellement je n’ai jamais déposé de dossier dans ce sens, mais il y a des amis artistes qui ont demandé du sponsoring, mais sans suite. Il faut remonter l’info à tous les acteurs du Zouglou et dénoncer cela chaque jour, pour que les choses changent et que revienne à César ce qui appartient à César.

• Gervais Guess (Président des Managers Professionnels d’Artistes de CI – manager d’Aboutou Roots) :

“J’ai arrêté de déposer des dossiers chez l’opérateur, car je sais comment ça marche là-bas”.

Je partage entièrement l’avis de Par Sako. Mais je crois que si cette société ne sponsorise pas de concerts Zouglou alors qu’elle dit être un opérateur de téléphonie Zouglou, elle doit avoir ses raisons. Les acteurs du Zouglou et les promoteur des événements Zouglou ne sont pas solidaires car n’ayant pas les mêmes intérêts.

 Si certains vont même jusqu’à torpiller leurs amis et leurs collègues, ledit opérateur va toujours se comporter ainsi. Puisque ça l’arrange de sortir le moins possible d’argent, tout en ayant le maximum de visibilité.

Avec le manque se solidarité dans le milieu, où chacun se bat pour sa seule cause et non pour l’intérêt général du Zouglou pour que ça profite bien à tous ceux qui travaillent correctement, l’opérateur en question va toujours nous mépriser comme le dit Pat Sako. Tu sais qu’il y a des promoteurs et des acteurs qui pensent que cette société est leur propriété. Peut-être que les gens dans cette société les prennent pour des consultants, donc demandent leurs avis sur tel ou tel dossier…

Lire aussi : Nouvel An: Nelly Joumaa de cœur avec les orphelins (vidéo)

Mais imaginons que c’est le cas, en bons africains que vont-ils dire si y’a un dossier qui dame le pion à leurs idées qu’ils ont eu l’habitude de proposer à l’entreprise ? Il est clair qu’ils vont torpiller ce dossier là… Donc avec cette mauvaise collaboration, comment voulez vous que les gens nous prennent au sérieux ? Pour qu’on nous respecte, je demande aux producteurs, managers, promoteurs et artistes, quittons dans le folklore organisationnel et soyons professionnels. Pensons Zouglou et arrêtons de penser “moi”, “mon groupe”… pour que notre travail soit considéré.

Moi je ne dépose plus jamais de dossier chez cet opérateur, parce que je sais comment ça fonctionne là-bas. Par contre je loue le courage de ceux qui continuent de déposer leurs dossiers toujours sans suite. Je félicite les artistes étrangers et leurs staffs à qui les opérateurs de téléphonie donnent 100.000.000 F, 200.000.000 F voire 500.000.000 F pour des prestations souvent en play back. Nous à notre niveau, quittons dans l’émotion, c’est du buziness et je crois qu’on doit être unis pour faire un bloc et revoir comment nous allons nous organiser pour discuter d’égal à égal avec ces entreprises.

• Miss Kouamé Maillot Jaune (Manager des Leaders) :   “L’opérateur doit associer à fond son image au Zouglou”

Ce que Pat Sako a dit est un constat qui attire tous notre attention. Certes les artistes Zouglou sont parfois sollicités pour des animations par les sociétés de téléphonies, mais personnellement je souhaite que ces entreprises aillent au delà. C’est bien beau de solliciter des artistes venant d’ailleurs et payer des cachets énormes, car nous aussi il y a des pays qui nous sollicitent.

Mais ce que je déplore c’est le fait que cette société qui est positionnée sur le Zouglou n’associe pas à fond son image à certaines activités majeures du Zouglou, pourtant elles a les moyens matériels, financiers, communicationnels, logistiques etc. Le Zouglou est une identité, donc si on est positionné dessus, ça devrait se sentir dans tous les grands événements importants de cette musique sur le plan national.

A suivre…

Bakou le First

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,