Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Gros plan part 3/3 : Des acteurs Zouglou se prononcent sur le sponsoring

Récemment, Pat Sako le leader vocal de ESPOIR 2000 a fait une sortie pour indexer une maison de téléphonie qui, selon lui, se dit positionnée sur le Zouglou, pourtant elle ne sponsorise aucun concert Zouglou. Il a dit que cette maison de téléphonie “utilise le nom du Zouglou et quelques espaces Zouglou, pour assouvir ses bas instincts de mépris vis-à-vis des artistes Zouglou”.

Pour en savoir plus, nous avons donc rencontré des acteurs du milieu Zouglou, producteurs, managers, chanteurs etc, pour leur demander ce qu’ils en pensent et comment ils voient le sponsoring du Zouglou…

• Eric Atti (Manager de JC Pluriel) :

“Les opérateurs soutiennent le Zouglou, ils peuvent faire mieux…”

Je ne juge pas l’intervention de Pat Sako, qui fait sans doute suite à une longue période de frustration. Sinon je pense que l’opérateur en question finance assez bien les “Zouglou Days”, “les Awards” et L’Internat. Si le financement n’était pas conséquent je crois que la collaboration n’aurait plus existé.

Concernant les maisons de téléphonie et plus particulièrement celle qui s’est positionnée sur le Zouglou, je n’ai pas d’expérience avec elles, parce que je ne prends pas le risque de perdre mon projet et le voir confié à une tierce personne, sous le prétexte que leurs collaboration avec le Zouglou ne doit se faire que par le biais d’une seule personne.

Maintenant, il y a eu des spectacles Zouglou sur lesquels l’opérateur n’est pas venu, mais la société a quand même aidé en achetant des tickets pour des sommes acceptables, dans le but de partager à leurs clients. Ce n’est pas suffisant mais c’est acceptable comme je disais. Pour les cachets faramineux aux artistes étrangers, je ne connais pas les chiffres car les contrats sont confidentiels. Et il n’y a aucun inconvénient que ces sociétés fassent venir des artistes étrangers pour le plaisir de leurs clients. Si les spectacles sont remplis, c’est que leurs pioches sont bonnes et ces spectacles sont organisés par des Ivoiriens je pense.

Même chez nous ici, des artistes ont des cachets beaucoup plus élevés que d’autres et ça ne cause aucun problème, car seul le travail paie. Il faut faire en sorte que nos artistes méritent beaucoup plus que ce qu’ils ont actuellement, et amener ces compagnies à soutenir des dossiers qui tiennent la route, sans pour autant vouloir les récupérer et les confier à “leurs gars” comme on dit. Ne faisons pas de comparaison avec les artistes étrangers parce que dans le même temps nos artistes aussi se vendent assez chers à l’étranger.

• Jean Roger Adom (Artiste chanteur – Lead vocal de Zouglou Makers) :

“Ils sont là pour faire du chiffre et non promouvoir la culture ivoirienne”

Je soutiens l’avis Pat Sako. En effet, à part le seul événement “Zouglou Days”, je n’ai jamais vu cet opérateur téléphonique sur le concert d’un artiste Zouglou et je crois même que les autres opérateurs ne le font pas aussi parce qu’ils ce disent que c’est Orange qui est déjà positionné Zouglou. Pourquoi ils ne sponsorisent pas les concerts Zouglou ? Je ne sais pas. Je n’ai pas encore essayé de les approcher pour des demandes de sponsoring, mais je connais des gens qui l’on fait et qui n’on rien obtenu.

Je pense que au delà des slogans et des messages de promo, ces maisons sont là, plus pour vendre leur marque et leurs produits afin d’accroître chaque année leur chiffres, que pour aider à la promotion de la culture ivoirienne. Si nous l’avons compris comme ça, il nous appartient nous de continuer à travailler tout en réfléchissant à comment trouver des moyens pour améliorer nos conditions de travail et de vie. Chaque jour œuvrons pour être plus professionnels et plus rigoureux dans tout ce que nous faisons. Si tu es rigoureux et professionnel dans ton boulot, celui qui vient vers toi est obligé de se plier à ton talent et ce que tu représentes.

 • Yannick Manadja (Manager de Revolution) :

“Nous acteurs et artistes Zouglou, devons nous remettre en cause…”

Moi je pense que avant tout nous acteurs et artistes du showbiz et du Zouglou, nous devons nous remettre en cause. Nous devons dépasser le côté artistes et penser au volet célébrité. L’opérateur dont il est question est une firme qui sponsorise des événements Zouglou, mais si cette maison peut redoubler d’effort afin de mieux accompagner les concerts ce serait l’idéal. De la même manière on déploie des centaines de millions pour les étrangers, on peut bien le faire pour des artistes Ivoiriens qui cartonnent, car il y a du talent ici. Mais malheureusement nul n’est prophète chez soit.

C’est dommage mais voilà la réalité et ce sont nos devanciers malheureusement qui ne donnent pas de la valeur à nos artistes Zouglou. En fait, soyons sincères, aujourd’hui pour avoir son événement sponsorisé c’est toute une question de connaissance et de relationnel. Ce n’est pas facile. Sinon il y’a des personnes qui ont des projets super bien montés, mais dommage c’est aussi ça la réalité. C’est un gros réseau qui ne dit pas son nom. On va continuer à travailler pour faire avancer et essayer de faire évoluer les choses…

Hervé Dady (Membre du staff de Espoir 2000) :

“Les concerts et spectacles sont les vrais baromètres du Zouglou…”

Ce n’est pas parce que je suis le collaborateur de Pat Sako, mais ce qu’il a dénoncé est une réalité. On ne peut pas dire qu’on est le réseau du Zouglou et puis dans les concerts Zouglou, on ne te vois pas. En Zouglou, gbè est mieux que drap… Eux-mêmes ils savent, ce sont nos gars, on est souvent ensemble.

Pour les 20 ans de ESPOIR 2000, on avait déposé des dossiers et j’ai reçu un courriel me disant qu’on ne pouvait pas nous accompagner car on s’y est pris trop tard et que le budget pour des events était bouclé. Le hic est que sont eux qui par moment sont sponsors ou partenaires des espaces ou les artistes Zouglou font des prestations.

C’est un paradoxe… budget des events est fini, mais on arrive à accompagner des events où des artistes Zouglou chantent ? Pour moi, ce sont des prétextes fallacieux. Je suis surpris quand on entent dire que je suis le réseau du Zouglou. De quelle manière on est le réseau du Zouglou ? En soutenant certes des événements et espaces Zouglou et en ignorant les spectacles et concerts Zouglou ? L’esprit Zouglou se trouve partout où on pratique la chose. Dans les espaces Zouglou, dans les événements Zouglou, mais surtout dans les spectacles et concerts Zouglou, là où on voit la vraie valeur d’un artiste Zouglou avec son public. Dans un événement, dans un espace, le public est peut-être là à cause de la boisson ou d’autre chose. Mais dans un spectacle ou concert Zouglou, le public est là pour l’artiste et le Zouglou.

Le public paie un ticket pour venir voir l’artiste qu’il a choisi.  C’est là que le réseau du Zouglou doit être… Mais non, pourtant ces maisons de téléphonie font la part belle aux artistes étrangers pour des raisons qu’on ignore. Cela n’est pas fait pour plaire aux artistes locaux, évidemment ça provoque des frustrations chez nos artistes. D’où la sortie de Pat Sako sur les réseaux sociaux pour tirer l’attention du public.

 Réalisée par Bakou Le First

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,