Share, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Huit femmes noires qui ont marquées l’histoire

Elles ont défié les stéréotypes, casser les codes, lutter pour de meilleures conditions de vie, développer leurs capacités. Panafricaines, féministes ou anticolonialistes, activistes, héroïnes, ce sont huit femmes noires qui ont marqué, à l’encre indélébile, l’histoire du monde.

Lire aussi : Portrait : MEIWAY, l’homme qui traverse les générations

8. Bessie Coleman
Née en 1892 et décédée en 1926, elle est la première femme noire aviatrice au monde.
A l’époque, aucun instructeur américain (blanc ou noir) ne veut enseigner une femme noire.
Elle brave donc tous les apparents obstacles et émigre en France d’où elle obtient la formation souhaitée

7. Mae Jemison
Née en 1956, Mae est la première femme noire astronaute.
Elle fait d’ailleurs partie de l’équipage de la navette Endeavour en 1992

6. Lucile Berkeley Buchanan
Née en 1884 et décédée en 1989, Lucile est fille d’esclaves.
Elle est la première femme noire diplômée de l’université du Colorado.
Elle enseigne à la fin de ses études dans divers états américains et notamment des écoles pour noirs.

Lire aussi : PORTRAIT : Chindimna Ekile, la fleur ouest africaine

5. Rosa Parks
On s’en souvient…
Cette femme noire devenue célèbre aux Etats Unis pour avoir refusé de céder sa place à un blanc qui la voulait dans un bus dans un moment ou le racisme bat son plein.
Ces faits se déroulent le 1er décembre 1955 dans un bus. Arrêtée, jugée et inculpée pour désordre public, un mouvement de protestation voit le jour à partir de là par Martin Luther King, mouvement prônant l’égalité ethnique et l’émancipation des minorités.

4. La prophétesse Kimpa Vita
L’héroïne de la RDC Kimpa Vita aussi surnommée la mère de la révolution africaine en raison de son grand engagement pour son continent, a passé sa vie à se battre pour libérer la fierté de l’identité noire et porter une foi émancipatrice a un continent en proie à l’oppression. Ce qui lui a d’ailleurs valu d’être brulée vive sur un bucher

Lire aussi : PORTRAIT : Il était une fois DIDI B

3. Taytu Betul : Le symbole du panafricanisme
Addis-Abeba, la capitale de l’Éthiopie et siège de l’UA, a été fondée par une femme : Taytu Betul. La même qui avait joué un rôle fondamental dans la victoire éthiopienne face à l’invasion italienne, en 1896.

2. Paulette Nardal
Née en 1896 et décédée en 1985, Paulette Nardal est la première femme noire à étudier à la Sorbonne.
D’origine martiniquaise, elle a vaillamment milité pour le droit des noirs et des femmes.

1. Funmilayo Ransome Kuti
Figure de proue de la lutte anticolonialiste et du militantisme féminin au Nigéria, Funmilayo Ransome Kuti a livré un combat acharné pour l’émancipation et l’autodétermination des femmes sur le continent.

Carole G

Commentaires

Commentaires