Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

I comme Immigré

Voici un livre qui donne envie de lire. Un livre qui remet la poésie à la mode et le langage des rues abidjanaises à la page. En effet, le livre électronique I COMME IMMIGRE de Hyacinthe Menan alias KWMENAN dont la cérémonie de dédicace a eu lieu le 11 septembre dernier à la Maison Blanche de la Riviera Attoban, dégage un style d’écriture qui est un joyeux mélange du français académique et du parler urbain ivoirien appelé français-ivoirien. Vous rencontrerez par exemple des ‘‘couplets déclamés’’ au détour d’un ‘‘mapouka céré-bral’’. L’auteur qualifie son écriture de ‘‘décomplexée’’. Elle n’a pas honte d’étrenner les symboles* que ses grands-parents ont connus dans les cours d’écoles coloniales d’une autre époque. Enrôlé par la rébellion linguistique de Jean Marie Adiaffi, il est aussi influencé par celui qui a réussi à ‘‘planter une case dans la maison de Molière’’, Ahmadou Kourouma (qu’il considère comme le père du français-ivoirien ‘‘académique’’).

Image_clip_i_comme_immigre

Dans le fond, l’auteur dénonce le drame de l’immigration clandestine qui touche la jeunesse africaine en général. Pour lui, les sociétés africaines doivent cesser d’être des importatrices de rêves américains ou européens pour devenir productrices et bénéficiaires d’une Afrique repensée par elles et développée selon ses valeurs et aspirations profondes pour le mieux-être des gens qui y vivent et pour l’équilibre du monde.

Le e-book ‘’I comme Immigré’’ est extrait du livre ‘’Les 26 lettres de l’Affamé’’, un recueil de poèmes inédits. Il traduit les aspirations d’une nouvelle génération de jeunes, affamés de Dignité, en quête de conditions de vie meilleures sur le territoire national. Ces textes sont écrits pour être lus, dits, déclamés, slammés ou chantés**. Il est disponible sur le site de vente du livre www.les26lettres.com depuis le 11 septembre 2015.

(*) Morceau de bois, boîte de sardine vide, crâne d’animal, etc. qu’on accrochait au cou du premier élève surpris en train de parler sa langue maternelle. Le français en Côte d’Ivoire : de l’imposition à l’appropriation décomplexée d’une langue exogène, Jérémie KOUADIO N’GUESSAN.

(**) Le texte Immigré a été interprété par un jeune artiste ivoirien du nom de Bam’s, produit par l’auteur. Le clip de ce single est disponible sur youtube et enregistre déjà plus de 340 vues en moins d’une semaine

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.