Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

In Memoriam/ Manu Dibango et ses trois kilos de café : L’histoire….

Le roi du Soul Makossa vient d’être emporté par la faucheuse à 86 ans.

Cette disparition fait suite à une infection du Covid-19 qui lui a valu quelques jours plus tôt une hospitalisation.

Ce monument de la musique Jazz, ce travailleur acharné, riche de soixante deux années de carrière, laisse derrière lui un très gros héritage. Revivons ensemble sa fameuse histoire des 3 kilos de café, celle qui marqua pour l’homme le début de grandes choses en hexagone.

Lire aussi : Coronavirus : Bloqué à l’aéroport de Cotonou, Adebayor mis en quarantaine

C’est à l’âge de 15 ans qu’Emmanuel N’Djoké Dibango dit Manu Dibango né à Douala de parents protestants est envoyé en France par son père.

Cette décision a fait suite à son obtention du certificat d’études au Cameroun. Au printemps donc, l’année 1949, Manu débarque à Marseille et se rend bien vite compte qu’entre la vie en France et celle du Cameroun, il y a un monde.

Tout est différent et il fait face à la dureté de la vie, Il doit se battre. Heureusement, dans son petit sac de voyageur, il emporte une chose quelque chose de spécial.

Lire aussi : Décès Manu Dibango : Voici le message touchant de son « Fils » Eto’o…

Il s’agit du café à hauteur de trois kilos. A l’époque, le café représente une denrée hautement estimée.

L’histoire avec ce café marque pour lui, ses pas naissants dans l’Hexagone puisqu’il sert finalement à payer ses premiers mois de pension.

Cette histoire devenue culte est rentrée dans l’histoire tout comme son auteur qui est depuis quelques heures six pieds sous terre.

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,