Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

In Memoriam / Manu Dibango : Quelques dates marquantes de sa carrière…

Papy Groove, le King du Jazz vient de tirer sa révérence à 86 ans, des suites d’une infection au Covid-19.

Manu Dibango a été un acteur intemporel de l’industrie musicale africaine voire mondiale. En six décennies, il a réalisé bien des prouesses et côtoyé des sommités musicales: Serges Gainsbourg, Stevie Wonder, Fela Kuti, Angélique Kidjo…

Lire aussi : Coronavirus : Bloqué à l’aéroport de Cotonou, Adebayor mis en quarantaine

Retour sur des dates marquantes de la longue carrière du monstre du Jazz:

1956: Il rencontre un homme qui l’engage dans son orchestre, subjugué par son talent (Grand Kalle). Ils enregistrent de nombreux disques qui battent le record en Afrique particulièrement le titre culte dansé et fredonné par le public de l’époque (Indépendance Cha cha) sorti en 1960.

1962: la star lance le twist en Afrique avec le titre « Twist A Léo ».

1969: Sortie de son album afro-jazz ‘’Saxy Party’’ produit chez Mercury (Philips), composé de reprises et de compositions personnelles, qui donne un élan puissant à sa carrière.

1972: La naissance de la « World Music » grâce au Soul Makossa, la face B d’un 45 tours. Succès fulgurant pour Manu Dibango. Soul Makossa conquiert les USA, lui vaut d’y faire une tournée et est repris plus tard par la planète entière.

Lire aussi : Manu Dibango, Comment il est devenu l’artiste le plus célèbre d’Afrique.

Michaël Jackson, Rihanna y ont même succombé.

1992: Yves Bigot (Fnac Music) lui propose d’enregistrer ‘’Wakafrika’’, un album de reprises des plus grands tubes africains avec les meilleurs artistes africains et internationaux.

Projet ambitieux de réunification musicale de l’Afrique, Manu revisite le patrimoine de la chanson en invitant des vétérans de la musique Youssou N’dour, King Sunny Ade, Salif Kéita, Angélique Kidjo et Papa Wemba, pour ne citer que ces noms.

1997: Dibango crée le Festival ‘’Soirs au Village’’ (titre d’une de ses chansons) dans la ville qui l’a accueilli, Saint-Calais, qui devient une institution.

2018: Célébration de ses 60 années de carrière à Abidjan. C’était le 29 Juin de la même année à l’hôtel ivoire.

Si la mort a le don de révéler le caractère éphémère de l’homme sur terre, les souvenirs, quant à eux, inaltérables, font croire à l’immortalité des grands hommes…

Rest In Peace Papy Groove…

La Terre entière te tire le chapeau.

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,