Inde: Bombay paralysée par des inondations monstres

En Inde, la ville de Bombay est sous les eaux, balayée par des pluies diluviennes depuis plusieurs jours. La capitale économique indienne est complètement paralysée depuis mardi. Si les inondations sont fréquentes durant la mousson, elle connait ses pires inondations depuis 2005, lorsque la ville avait été dévastée.

Avec notre correspondant à New Delhi, Antoine Guinard

media
Ce sont les pires inondations que connaît Bombay depuis 2005.

La circulation est au point mort à Bombay. Des centaines de véhicules ont été submergés, alors que le trafic ferroviaire a été suspendu temporairement sur les trois grandes lignes reliant la mégalopole à ses villes satellites, réseau emprunté par des millions de personnes chaque jour.

Les images de télévision indiennes ont montré plusieurs gares inondées et des nombreux piétons avec de l’eau jusqu’à la taille. Des dizaines d’automobilistes ont abandonné leur véhicule pour continuer à pied. La municipalité fait état de 200 chutes d’arbres à travers la ville.

Le trafic aérien a également été sévèrement perturbé. Plusieurs vols ont été annulés et presque tous étaient retardés. Selon le département météorologique indien, Bombay a enregistré 65 mm de pluie en à peine trois heures ce mardi. La marée haute a empêché dans la soirée l’évacuation vers la mer d’Arabie, aggravant la situation dans cette ville portuaire située sur la côte ouest de l’Inde.

Plusieurs hélicoptères de la marine ainsi que des équipes de plongeur sont prêts à intervenir. Les écoles et les universités resteront fermées ce mercredi, alors que la météo prévoit encore des pluies torrentielles dans les deux prochains jours au moins.

Rfi.fr