Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Interview TNT : Amour, rêve, célébrité

Le groupe musical ivoirien TNT (Tout Notre Talent) a le vent en poupe en ce moment. Dans cet entretien exclusif, Désiré Martial Boa (dit Maydi) et Josué Gomé alias JO, membres du groupe parlent à cœur ouvert de leur origine, leurs projets et nous éclairent sur leur vie sentimentale.

JO et Maydi, vous êtes tous les deux respectivement diplômés en Conception Informatique et Gestion Commerciale. Pourquoi avoir tout abandonné pour la musique ?

JO : La musique c’est un métier. Je suis diplômé en informatique, mais l’amour de la musique a pris le dessus. Et c’est dans mes affaires personnelles que j’intègre l’informatique. C’est juste un choix de carrière. C’est tout. Aujourd’hui TNT est composé d’un manager général, d’une responsable de communication audiovisuelle et d’un responsable de presse écrite et web.

Maydi : Je suis à 100 % dans musique. Personnellement la Gestion Commerciale et Marketing m’aide dans ma carrière. Cela me permet par exemple de composer mes chansons et surtout de savoir le style ou genre qui captive l’attention des gens. Le positionnement d’une phrase dans une chanson est important. En Marketing on nous apprend à vendre un produit. Ce que chacun apprend à l’école peut lui permettre de s’en sortir dans la vie.

Comment le groupe (TNT) a été formé ?

Maydi : J’étais dans un groupe de Rap qui s’appelait ‘‘22ème District’’. Mais j’étais mal à l’aise parce qu’il il y avait trop de concurrence au sein du groupe. J’ai alors démissionné pour former mon propre groupe. J’étais avec un rappeur du nom de Cyrille et j’ai par la suite fait appel à trois autres personnes dont JO. Mais les autres se sont finalement désistés parce qu’ils avaient d’autres occupations. Il n y a vraiment pas eu de problème entre nous. Aujourd’hui nous continuons de nous voir.

Mais Maydi et JO, comment vous êtes-vous connus ? Êtes-vous des amis d’enfance ?

JO : Nous nous sommes connus en 2003 dans une compétition de danse. Maydi, connu comme un bon danseur, était venu représenter son quartier et moi le mien. Il y avait des confrontations et le tirage au sort nous a opposés. Et c’est de là que tout est parti. Nous avons sympathisé et nous avons créé des groupes chorégraphiques qui ont évolué au fil des temps. C’est plus tard que nous avons commencé le rap et aujourd’hui nous sommes TNT.

Réuni par un « clash »

Quelle est l’actualité de TNT en ce moment ?

Maydi : Nous revenons de Grand-Lahou où nous avons fait un gros spectacle. Nous avons commencé un volet Live que nous voulons montrer aux fans.

Vous venez de sortir une chanson avec ‘‘Shado Chris’’, ‘‘Dormir à 9 heures’’. Bien avant il y a eu ‘‘Domolo’’ en collaboration avec ‘‘Tâche noire’’ qui a connu un franc succès. Dites-nous d’où est venue l’inspiration ?

Maydi : L’inspiration vient de Dieu. Et en même temps nous devons parfaire ce don. En général, nous nous servons de tout. En parlant avec d’autres personnes, certaines phrases peuvent nous inspirer et nous emmener à composer des chansons.

Lorsque nous écoutons les chansons de TNT, nous remarquons que JO ne chante pas beaucoup. Pourquoi ?

JO : C’est une très belle question. (il nous serre la main, ndlr) TNT, c’est un esprit. Lorsqu’on a l’ambition de faire une carrière internationale en groupe, il doit y avoir une parfaite entente. Chacun doit mettre son talent à profit pour la prospérité du groupe. Maydi, en tant que lead vocal, est doué pour les compositions. C’est lui l’esprit de la musique de TNT. Mon apport c’est de composer des paroles, en fonction de ma sensibilité et c’est lui qui corrige. Dans le groupe, c’est moi qui monte la chorégraphie. Et Maydi donne son point de vue.

Maydi : TNT est composé de deux personnes. Que les gens arrêtent de se demander pourquoi l’un chante plus que l’autre. Quand vous regardez Magic System, A’salfo est le seul à chanter, mais c’est le nom du groupe qui est mis en avant.

Aujourd’hui les chanteurs ivoiriens sont plombés par le piratage qui les empêche de prospérer. Cela ne vous a pas découragé ?

JO : Lorsqu’on aime quelque chose, on se donne les moyens d’aller jusqu’au bout. C’est vrai que la piraterie est un phénomène que l’on essaie de freiner. Mais nous nous y mettons à fond. Nous arrivons à vivre de notre art et nous continuons à avancer. Nous comptons aussi sur les autorités et sur la bonne foi de tout le monde.

Maydi : Tout dépend de ce qu’on a l’ambition de faire. La piraterie sévit partout, mais elle se ressent beaucoup plus en Afrique. Moi Maydi, j’ai pour ambition de m’installer dans une grosse maison de production en Occident comme Magic System. Là où la piraterie ne se fait pas sentir.

A propos d’ambition. Quel est votre plus grand rêve ?

Maydi : Le mien c’est de remporter un jour le MTV Awards. Une fois cet objectif atteint, je pourrai me permettre de jouer. Mais pour l’heure, je n’ai pas ce temps.

JO : Pour moi c’est pareil. C’est de ramener les plus grands trophées à la Côte d’Ivoire pour notre fierté. C’est aussi apparaitre sur les plus grandes scènes comme nos devanciers Magic System, Alpha Blondy, Tiken Jah. Porter le drapeau ivoirien devant de nombreuses personnalités qui viennent de tous les pays. J’attends la réalisation de ce rêve.

Avez-vous déjà été sollicités pour des concerts en Europe ?

Maydi : Oui, mais il n y a pas eu d’entente sur les cachets et les clauses. Les artistes touchent beaucoup d’argent mais quand on n’est pas posé dans la tête, les choses peuvent basculer. Aujourd’hui nous pouvons nous offrir tout ce qu’on veut.

Dans le domaine de la musique qui sont vos idoles ?

Maydi : Singuila. Il a un bon timbre vocal et il a une manière particulière d’écrire ses chansons. Quand tu écoutes ses chansons, tu as l’impression que c’est à toi qu’il parle. Et c’est un style que j’ai réussi à capter. C’est difficile mais une fois que c’est réussi, c’est le tube assuré. Ensuite, pour nourrir l’esprit de composition, il faut écouter beaucoup de chansons. Par exemple lorsque nous devons collaborer avec un autre artiste, nous écoutons les chansons de ce dernier pour voir et adopter son style.

JO : Pour ma part, je n’ai pas vraiment d’idole. J’écoute un peu de tout. Dans chaque domaine musical, il y a un artiste que j’apprécie. Mais mes préférences musicales sont la Rumba, le Zouglou, le Coupé-Décalé et grâce à mon poto (mon pote), j’ai pu m’intéresser au R N’B.

Il y a quelques temps, vous étiez à Man, où vous avez eu des problèmes de cachet…

JO : C’était la mauvaise foi du promoteur de spectacle. Il a voulu se jouer les plus malins. Puisque la distance est longue, il s’est dit qu’une fois à Man, quelque soit ce qu’il nous proposerait, nous ne refuserions pas à cause de nos fans. Mais nous, nous avons signé avec une maison de production et nous faisons les choses de façon professionnelle. Le cachet qui avait été convenu dans le contrat n’était pas complet. Le promoteur voulait nous obliger à restituer l’avance du cachet que nous avions perçu. Des gens armés de machettes voulaient nous effrayer dans ce sens. Mais nous avons passé des coups de fil et la gendarmerie s’est chargée de notre sécurité. Nous avons finalement quitté Man sains et saufs.

Alors TNT, quels sont vos projets ?

Maydi : Bientôt, je me mettrai à la production. Nous sommes en train de monter un studio d’enregistrement. Concernant TNT, nous faisons maintenant beaucoup plus de Live que de Playback, lors de nos différentes prestations. Ce jeudi, nous serons en spectacle live au Pink Club de Marcory.

JO : Des espaces live seront aussi ciblés. Il y a un staff qui est en train de travailler à cela. Bientôt vous connaitrez les dates et les lieux. Nous allons faire prochainement des tournées africaines, européennes et dans le reste du monde. Le clip de notre tout nouveau titre ‘‘Dormir à 9 heures’’ sortira dans un bref délai.

En dehors de la musique, quelles sont vos passions ?

JO : J’aime la danse. Vous voyez que tout rejoint la musique ! A part cela, j’aime jouer aux jeux vidéo et rester en famille.

Maydi : Quant à moi, c’est la boxe. Je prends aussi des cours de guitare. Je joue déjà au piano. L’idée est d’être en avance sur notre temps. Il y a des périodes où il n y a pas d’inspiration. Donc je suis tout le temps en train de bosser.

Côté sentimental, c’est compliqué!  

Maydi et JO. Au niveau de vos vies sentimentales, comment se présente la situation ?

JO : (Rires…) Ce que je peux vous dire c’est que je suis en train de construire une relation. Quand on sort d’une déception, il faut faire attention. A un certain moment il faut se demander si la demoiselle avec laquelle on est en couple, est intéressée par le succès qu’on connait ou par notre propre personne.

Maydi : Moi je suis célibataire depuis un bon moment. J’ai rompu deux fois parce qu’elles ne comprenaient pas mes choix. Je suis le lead vocal du duo et je me dois de composer des chansons. Vous voyez ? Quand on rentre à la maison et qu’on a seulement 4 heures de temps pour écrire une chanson et se reposer, on n’a peu de temps à accorder à sa compagne. Et quand c’est régulier, les choses coincent. Pourtant au début quand on leur explique que nous sommes très pris par le boulot, elles n’y trouvent pas d’inconvénient. Ce n’est pas bon pour un compositeur d’être stressé.

Justement par rapport à votre succès, les filles vous courtisent…

JO : Toujours. Il ne faut pas mentir.

Maydi : Elles sont nombreuses.

On voit que TNT n’est pas vraiment abonné aux scandales. Quel est votre secret ?

Ce sont les gens qui créent des scandales. J’ai vu un magazine une fois qui nous traitait de gays. Des personnes disent que nous n’aimons pas les femmes. Chacun invente des histoires. Nous, notre maison de production nous donne une éducation. C’est de réussir, sans avoir de soucis avec qui que ce soit. Quelques fois, des personnes nous mettent hors de nos gonds. Mais nous ne cédons pas à la colère parce que nous voulons préserver notre image. C’est pour cela qu’on sort très peu. TNT ne boit pas et ne fume pas.

Plus de 800 sms par jour

Nous allons parler de vos confessions religieuses…

Maydi : Je suis chrétien catholique, mais cela ne m’empêche pas d’aller dans l’église de mon pote JO, qui est chrétien céleste et a un côté évangélique car une partie de sa famille l’est. Nous avons un père spirituel qui est évangélique. Nous avons des principes. Chaque mercredi matin, TNT part prier et chaque vendredi nous jeûnons. Quand une de nos chansons doit sortir, nous jeûnons.

Que sont devenues vos relations avec vos familles et amis depuis votre vie de stars ?

Les relations n’ont pas changé. Nous n’avons pas la grosse tête. Certains de nos amis se plaignent qu’on ne leur accorde plus d’importance. Mais nous leur expliquons que notre travail nous prend tout notre temps. Et ils comprennent. Nous recevons plus de 800 sms par jour, mais nous faisons l’effort de répondre à tous ces messages. La plupart de nos amis travaillent. Sachez que nous n’avons pas beaucoup d’amis. La télé vient pour vendre un rêve. Mais il ya la réalité derrière.

 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,

One Comment

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.