En Iran, le nombre de drogués a doublé

Selon le porte-parole du Centre pour la lutte contre la drogue, le nombre des toxicomanes iraniens a doublé en six ans. Il y a aujourd’hui 2,8 millions de toxicomanes contre seulement 1,3 million il y a six ans, a déclaré Parviz Afshar. Près de 70 % des toxicomanes iraniens consomment de l’opium, et les autres d’autres sortes de drogues, notamment du cristal.

media
L’augmentation du nombre de drogués en Iran serait liée à la hausse de la production d’opium en Afghanistan.

Selon les médias iraniens, la forte augmentation du nombre de toxicomanes s’explique par l’augmentation de la production d’opium en Afghanistan, une hausse de la contrebande et les prix peu élevés des drogues sur le marché iranien. Au cours des trois derniers mois, les forces de l’ordre ont saisi 200 tonnes de drogue en provenance de l’Afghanistan. La pauvreté explique aussi cette forte hausse de la consommation de la drogue.

La production d’opium en Afghanistan a fortement augmenté depuis l’intervention militaire des Etats-Unis et de leurs alliés en 2001 pour renverser les talibans. Selon les Nations unies, la production de l’opium a atteint près de 5 000 tonnes en 2016, contre seulement 200 en 2001.

Rfi.fr