Italie: victoire de la droite de Berlusconi en Sicile

La coalition de droite de Berlusconi a revendiqué ce lundi la victoire des élections régionales de dimanche en Sicile. Le mouvement 5 étoiles devient toutefois le premier parti de l’île, loin devant le Parti démocrate, qui essuie une défaite prévue par tous les instituts de sondage. Ce dernier test électoral avant les législatives du printemps prochain n’est pas de bon augure pour Matteo Renzi et le PD qu’il dirige. Nello Musumeci, soutenu par Silvio Berlusconi, obtient près de 39,9% des voix. Le candidat du  Mouvement 5 étoiles, Giancarlo Cancelleri obtient 34,7 %. Le candidat du Parti démocrate, au pouvoir, Fabrizio Micari obtient un peu plus de 18,6%.

Avec notre correspondante à RomeAnne Le Nir

media
Nello Musumeci, candidat de la droite vainqueur des élections en Sicile est élu président de la région avec
près de 40% des voix, lors d’une conférence de presse, le 6 novembre 2017.

Silvio Berlusconi a gagné son pari sicilien. A 81 ans, le revoici présent sur scène. Sa vieille recette d’une coalition mêlant la droite modérée à l’extrême droite a fonctionné pour le candidat Nello Musumeci, 62 ans, qui sera le nouveau gouverneur de la région.

C’est une déception pour le Mouvement 5 étoiles qui ambitionnait remporter leur première région. Mais ce mouvement parle tout de même de « victoire morale », car il devient le premier parti en Sicile, dans la mesure où il a obtenu plus de voix que tout autre parti, pris individuellement.

Le grand perdant du scrutin est le Parti démocrate, au pouvoir, orphelin de son aile gauche depuis février 2017. Il obtient moins de 20 % des voix, notamment en raison du bilan impopulaire du gouverneur sortant de centre gauche.

Dans la perspective des législatives du printemps prochain, la victoire de la coalition de droite et le succès, incontestable, du Mouvement 5 étoiles risquent de remettre en question le leadership de Matteo Renzi.

Rfi.fr