Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

J’ai développé le cancer de l’ongle après une simple coupure lors de ma manicure

Je m’appelle Grace Gracia. J’ai 50 ans. J’ai pris rendez-vous dans un salon d’esthétique pour me faire une manucure pour Thanksgiving. Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu.

C’était en 2021. La prothésiste ongulaire m’a fait une entaille au niveau de la cuticule. Elle m’a coupée profondément.

Lorsque je suis rentrée chez moi, j’ai dû appliquer une pommade antibiotique sur la plaie. Mais, quelques jours plus tard, je ne voyais toujours pas d’amélioration. Mon ongle ne semblait pas guérir.

Lire aussi : Cinq idées pour gagner de la place dans un petit appartement

J’ai fini par consulter mon médecin traitant qui m’a dit qu’il s’agissait d’une boule «d’écriture » ou « boule de l’écrivain » ( durillon qui apparaît sur l’un des doigts de la main, à cause de la friction constante due à l’utilisation de crayons, de stylos ou d’autres éléments pour l’écriture) . Cependant, le doigt cisaillé était l’annulaire, qui ne semble pas lier à l’écriture.

Cinq mois après l’incident, la plaie s’était refermée mais une bosse à l’intérieur s’était développée. Je me rends chez un gynécologue qui me conseille de consulter un dermatologue.

Après une biopsie, le verdict est sans appel : je suis atteinte d’un cancer de l’ongle de stade 1.

Les médecins ont découvert qu’il s’agissait plus exactement d’un carcinome épidermoïde, un cancer rare de l’appareil unguéal. Ce qui est d’autant plus étonnant, c’est que ce cancer aurait été causé par une infection au papillomavirus. Ce virus est souvent transmis par voie sexuelle, et ne touche pas la peau qui fait office de barrière. Mais dans mon cas, la blessure avait été une porte d’entrée pour le virus.

Lire aussi : Vie de couple – Problèmes de communication dans le couple. Que faire ? Quelques conseils fondamentaux

Heureusement, les médecins ont pu me sauver à temps. J’ai été opérée du doigt pour retirer la tumeur. J’avais vraiment eu raison d’insister et de consulter plusieurs médecins sinon j’ aurais pu perdre un doigt !

Depuis cette histoire, l’esthéticienne à l’origine de la coupure a été licenciée après plusieurs plaintes de la part de clientes.

Colette Traore

VOUS AIMEREZ AUSSI