Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

« Je suis outré… » Soum Bill crie son ras-le-bol

Lâché par les sponsors, l’artiste zouglou Soum Bill, lors d’une conférence de presse en prélude à son concert qui aura lieu en novembre, s’indigne face aux comportements de ceux-ci.

Soum bill est l’un des premiers artistes zouglou du pays. Malheureusement, l’artiste se retrouve sans sponsor pour l’organisation de la célébration de ses 30 ans de carrière.

« mon concert se fait sous fonds propre… Après 30 de métier, on se dit qu’on représente ne serait-ce qu’un minimum au yeux de certaines institutions qui notamment peuvent nous accompagner quand on leurs soumet des projets mais c’est pas toujours évident » se désole t-il.

Lire aussi : Stade des martyrs – Fally Ipupa présente ses condoléances aux familles éplorées

Il s’est également indigné face aux refus des annonceurs de l’accompagner dans ce projet.

« je suis outré, je vis dans un pays où on essaie de plébisciter des choses qui n’ont pas toujours leurs sens, quand il s’agit de soutenir les choses qui ont un symbole, il n’y à jamais personne. On a l’impression qu’on veut nous maintenir dans quelques pour nous empêcher en fait »

Apportant son soutien à Soum Bill, David Tayorault se dit « très mécontent qu’il le (le concert) fasse de ses problèmes moyens ».

Lire aussi : Dégoutée de l’odeur corporelle d’un apprenti gbaka, elle lui met du parfum dans les aisselles (vidéo)

Il a également prononcé des mots qui prouve qu’il croit en Soum Bill et qu’il est confiant que ce concert avec ou sans sponsor sera une belle réussite mais également une bonne leçon pour les annonceurs.

« Quand son concert sera une réussite demain car je sais qu’il va remplir le palais de la culture parce qu’il l’a de déjà fait, il va prouver à ceux qui sont dans le sponsoring qu’on peut se passer d’eux si on s’y met et qu’on unit nos forces pour faire ce que nous voulons. » a déclaré le totorino

Annaelle de kriza

VOUS AIMEREZ AUSSI