Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Jean-Jacques Kouamé :  » Je descendrai dans les bassesses pour ces petits drogués…Ils ont poussé Arafat Dj au suicide »

Grande est la colère de Jean-Jacques Kouamé. Cela, suite à l’incident survenu samedi dernier lors du live de confinement de Molare et les propos tenus par Ariel Sheney, demandant un respect de Jean Jacques-Kouamé à son égard, avant de lui dire être né avec une cuillère en or dans la bouche.

Droit dans ses bottes, l’homme d’affaires et artiste Coupé Décalé, précurseur de ce mouvement a promis livrer de chaudes révélations sur la mafia et la sorcellerie pratiqués par certains auteurs du showbiz ivoirien.

Lire aussi : Coronavirus : Ces célébrités qui ont perdu des proches dans le Covid-19…

 » Je n’ai jamais fait de direct, mais s’il me faut descendre dans la gadoue à cause de ces petits drogués qui vilipendent celui qui a réussi à se hisser au firmament de son art, le mouvement coupé décalé et à l’exporter dans le monde entier après mon ami et frère Douk Saga, mon fils bien-aimé Arafat Dj, je le ferai parce que j’ai eu l’approbation de mon géniteur et mes conseillers juridiques. qui m’ont jusque là défendu de m’agiter « , a-t-il affirmé.

Puis d’ajouter :

« Je vous dirais pourquoi j’ai quitté ce mouvement d’hypocrisie, de schizophrénie et de sorcellerie africaine qui a juste donné l’occasion aux autres pays d’atteindre le niveau que nous devions normalement atteindre. Les amis et frères, je vous parlerai de celui que mon fils bien-aimé appelait Judas, et des ses ennemis, ils ont pu l’atteindre parce qu’il était trop bon et naïf, aimant tout le monde. « 

Poursuivant, il a accusé les détracteurs du Daïshikan de l’avoir poussé au suicide :

Lire aussi : Covid-19 : Après deux mois de fermeture, le cri de cœur des patrons d’établissements de nuit à l’Etat

 » Malheureusement, après mes conseils, il n’a pas pu supporter la méchanceté des Ivoiriens, et malheureusement, s’est suicidé. Je parle de suicide. Ses ennemis vicieux qui pensent avoir le monopole, doivent savoir que j’ai le tournevis. Ils ne m’auront jamais parce que Dieu est le Seigneur des seigneurs, veille sur moi de son trône. Au passage, je dis merci à tous ses organes de presse qui se sont renseignés et qui ont mené des enquêtes pour savoir la vérité de cette méchanceté et cette manipulation meurtrière. Dieu est juste. À demain ! « 

KOKOA Stéphane

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,