Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Jean-Louis Billon : « Une population mieux éduquée est plus exigeante »

Le ministre du Commerce, Jean-Louis Billon a parrainé le colloque qui a sanctionné l’étude sur la classe moyenne en Afrique en général et particulièrement en Côte d’Ivoire. Diligentée par le Groupe CFAO, les résultats de cette enquête ont été dévoilés ce lundi 6 juin 2016 au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan-Cocody.
Les attentes de la classe moyenne sont grandes ! Et le ministre du Commerce, Jean-Louis Billon l’a bien compris. Lui qui a parrainé une étude dont le thème était : ‘’Classes moyennes en Côte d’Ivoire, quelle réalité, quels enjeux ?’ ‘. A l’initiative du Groupe CFAO et réalisée en partenariat avec l’institut de sondage IPSOS et le cabinet de conseil BearingPoint, cette étude vise à quantifier la classe moyenne et à caractériser les comportements des consommateurs africains.
4 mille questionnaires de 25 minutes soutenus par 50 entretiens ethnographiques familiaux de 4 heures à domicile dans 800 ménages dans chacun des quatre pays suivants : Maroc, Nigéria, Cameroun, Kenya et Côte d’Ivoire ont été le socle de cette étude. Il en découle que la classe moyenne sort d’une logique de subsistance et privilégie le bien-être social. Mieux, elle est portée sur l’investissement et l’éducation. Toute chose qui a fait dire au ministre Billon que l’étude est éloquente de l’évolution de la classe moyenne en Côte d’Ivoire. ‘ ‘ Les enjeux sont d’ordre économique, social et politique. Les habitudes de ces consommateurs évoluent. Une population mieux éduquée est plus exigeante. C’est la classe qui réclame plus de droits avec des préoccupations affirmées ‘ ‘, a-t-il dit. Par ailleurs, l’étude note qu’il s’agit majoritairement de salariés du secteur privé. Ils dépensent un quart de leurs revenus pour leur alimentation et gèrent rigoureusement leur budget. Ils cumulent souvent emploi formel et informel et sont portés sur les matériels technologiques. Soulignons que l’enquête indique que les membres de cette classe de consommateurs seront au nombre de 224 millions en 2040 contre 78 millions en 2010.

Franck K

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,