Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Jeff le béninois Le buzz, ça paye !

Ils sont jeunes, ils sont plein d’humour, ils ont de l’imagination. C’est le mot de passe. Bienvenue dans l’univers de ceux qui font bouger à leur façon la Toile ivoirienne. Dans cette longue liste dont l’un des plus anciens est ‘’Papi Power’’, un nom émerge. C’est celui de Jeff le Beninois. Sans détour, de manière laconique et péremptoire, il le dit à qui veut l’entendre, que le ‘’buzz’’, ça paye. La preuve.

Blogueur, buzzeur, communicateur web, agent artistique…

jb

Jean François Dossou Sônagnon, ingénieur en communication a plusieurs casquettes. Ses attributs et fonctions dans ses activités sur Internet sont multiples. Il se laisse désigner sous les vocables de blogueur, communicateur, agent artistique. Avant la notoriété certaine acquise sur la Toile sauvage, il a eu pour porte d’entrée, le monde mouvant et bouillonnant du showbiz. Tour à tour, manager, agent artistique, il s’est lié de fraternité avec de nombreux artistes dont il est ‘’bookeur’’ aujourd’hui.

‘’Demain sera meilleur’’

Si ce n’est le cas déjà. Ivoiro-béninois, son nom ‘’Sônagnon’’ signifie dans le dialecte béninois, ‘’demain sera meilleur’’…Après quelques années de ‘’bruissement’’ sur les réseaux sociaux, Jeff le béninois se frotte déjà les mains. Pour lui, la notoriété qu’il a,  lui permet de bénéficier des largesses de beaucoup  de ses ‘’followers’’. Il se fait même inviter à des cérémonies officielles où il reçoit des prix. Le cas du voyage qui l’amène le week end du 9 au 12 septembre au Bénin et au Togo.

Savoir se positionner

Pour se faire une place dans le microcosme blogosphérique ivoirien, Jeff a su choisir ses termes de références. Des sujets mettant à l’index les femmes dans un humour bien choisi. Des exhortations spirituelles révélatrices de sa foi en Dieu. Le tour est joué. ‘’Mes publications atteignent les 2000 likes, les 7000 vues en une heure…’’, dixit Jeff Dossou. Le garçon taquin savoure sa renommée qu’il a pu s’offrir au prix de mille et un sacrifices. Il a dû faire face à des épithètes pas toujours reluisantes, mais le tout a été pour lui de s’accrocher pour vivre cette vie sous les lumières.

Guillaume Vergès

VOUS AIMEREZ AUSSI

Share, , Google Plus, Pinterest,