Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Kenya: un policier traîne une femme attachée à sa moto le long de la route (22 avril 2020)

Une vidéo d’un policier traînant une femme attachée à sa moto a suscité l’indignation sur les réseaux sociaux. L’incident se serait produit le samedi 6 juin à Kuresoi, au Kenya.

On pouvait entendre Mercy Cherono, 21 ans, dans la vidéo plaider pour sa vie alors qu’elle était traînée le long de la route avec une moto en mouvement.

Elle serait accusée de faire partie d’un gang de voleurs qui a pénétré par effraction dans la maison de David Kiprotich, OCS adjoint au poste de police d’Olenguruone pendant son absence.

Mercy n’a pas pu s’échapper après que ses complices présumés aient volé 10 000 Ksh, un uniforme de police, un téléviseur et un ampli.

Selon certaines informations, elle a été traînée hors de la salle de bain dans laquelle elle s’est enfermée par des agents de sécurité, qui l’ont ensuite rouée de coups avant de l’attacher à la moto.

Lire aussi : France : Décès des célèbres frères Bogdanoff …Alpha blondy salue la mémoire de ces célébrités qui avaient un aïeul ivoirien

Dans la vidéo virale, un homme qui acclamait l’OCS a également été vu en train de fouetter la femme dans le dos pendant qu’elle criait.

Mercy a été transférée à l’hôpital Olenguruone de Kuresoi South après avoir subi plusieurs blessures à la tête, à la poitrine et aux pieds.

Réagissant à la vidéo virale, le commandant de la police régionale de Rift Valley, Marcus Ochola, a déclaré que c’était inhumain et inacceptable.

Il a révélé qu’il avait ordonné une enquête sur une faute de l’OCS d’Olenguruone après que la vidéo ait fait les gros titres.

Racontant également son calvaire, la jeune fille a dit qu’elle ne savait pas comment elle avait survécu à l’incident brutal.

Dans une interview avec Standard Newspaper, elle a déclaré:

Lire aussi : Yvidero répond à ses détracteurs : ‘’…quelqu’un que vous traitez de menteuse mais Dieu l’a bénie…’’

«Je ne sais pas comment j’ai survécu à ça. Le policier a soupçonné que je faisais partie des gens qui sont entrés par effraction chez lui et ont volé les objets ce dimanche matin. Il a dit que je devais être punie alors il m’a traînée étant attachée à une moto.”

“Je ne pouvais pas résister. Je l’ai accompagné et nous avons rejoint un autre groupe de personnes qui se tenait sur le bord de la route. »

Mercy a révélé que le policier l’avait traînée le long de la route sur près de 200 mètres avant que la foule n’intervienne.

“J’ai plaidé pour son pardon, mais l’officier n’a rien voulu entendre de tout cela. Pendant tout ce temps, je n’étais pas au courant du crime pour lequel j’étais punie», a-t-elle ajouté.

VOUS AIMEREZ AUSSI