Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Kriol Jazz Festival, Praia 2018: Prestations phé-no-me-nales de Stanley Jordan et Seu Jorge

Praia a vécu l’une de ses plus belles soirées de cette année 2018. Enregistré les passages de Stanley Jordan et Seu Jorge sur une même scène et lors d’une même soirée, il faut être un génie pour le réaliser. Lui, l’a fait. José Da Silva a réussi un grand coup le vendredi 20 avril dernier. Cela, à l’occasion de l’avant dernière journée du Kriol Jazz Festival.

Lire aussi : Kriol Jazz Festival, Praia 2018: le groupe Afrotomix a séduit Praia

Aucun habitant de l’Ile de Santiago n’a voulu se faire raconter cette grande messe. Hommes, femmes et jeunes, tous se sont mis sous leurs 31, la nuit dernière pour assister à la fête de la musique créole. A cette occasion, le guitariste, pianiste et chanteur, Stanley Jordan a fait montre de tout le talent dont il a été gratifié. King du Tapping, une pratique qui consiste à utiliser ses deux mains polyphoniques à la guitare, le natif de la ville de Chicago, USA, a illuminé le Cap Vert. Du Jazz, au Jazz fusion, l’américain a offert aux festivaliers un spectacle de classe mondial.

Lire aussi : Kriol Jazz Festival, Praia 2018 : Rencontre avec José Da Silva, promoteur du Festival

Monté sur la scène aux alentours de 23 heures 45 minutes, Stanley Jordan a transporté les membres du Gouvernement de Praia, le Corps diplomatique et les invités dans un monde surnaturel. Animé d’une sérénité sans pareille, et soutenu par le groupe Thunder Duo, il a joué sur une guitare et un piano en même temps, cela en enchaînant ses différents titres à succès. Les albums tels que : Magic Touch, Relaxing Music for Difficult Situations, Ragas , Dreams of Peace , State of Nature ont été visités sous les applaudissements et les hurlements d’un public surchauffé, dans ce froid de l’Atlantique. Une belle ambiance qui a duré une heure et 10 minutes.

Lire aussi : Kriol Jazz Festival

Lorsque le nom de Seu Jorge est annoncé, la Plaça de Comoes est devenue un peu plus petite, pour supporter le monde. On aurait dit, sans risque de se tromper que les habitants des dix îles de l’archipel ont répondu présent à ce rendez-vous. Normal, l’artiste est un brésilien. Et, le Brésil et le Cap-Vert ont une longue histoire commune. Pour le plaisir de l’Ile de Santiago, Seu Jorge n’a pas fait les choses à moitié. Une belle ambiance carnavalesque, a été servie aux festivaliers. Música popular brasileira, Samba, Rock, Musique soul, Funk, ont été interprétés par le chanteur et acteur de Rio de Janeiro.

Lire aussi : Kriol Jazz Festival : Praia va rendre hommage à Tribute Bulimundo et Ostubarões

Les titres E Isso Ai, Burguesinha, Caolina et autres improvisations ont été repris en chœur par les festivaliers durant plus d’une heure de temps. « estamos aqui… porque te amamos. Continuas tu prestatcion » Ont réclamé les dizaines de centaines de festivaliers à la fin du dernier titre de Seu Jorge.
Bien avant ces artistes, Mario Lucho, le fondateur du groupe simentera et Nathalie Matiembe, avec son style unique de Maloya Dub Rock, ont apporté de la passion aux invités du Kriol Jazz Festival, Praia 2018.

KOKOA Stéphane à Praia, Cap-Vert

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,