Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

La réconciliation au prix de l’impunité? En Côte d’Ivoire, la frustration des victimes de violences (tv5monde.com)

Comment pardonner sans savoir à qui pardonner? En mars 2011, en pleine crise électorale, les obus pleuvaient sur le quartier d’Abobo, dans le nord d’Abidjan. Mathurin Kouassi ne s’est jamais remis de ses blessures et a encore du mal à accepter que personne n’ait été condamné pour ces violences.

L’abattement de Mathurin Kouassi contraste avec l’énergie qui se dégage de ce quartier populaire coloré. Il cherche ses mots, son regard dans le vide.

Un obus est tombé près de sa modeste maison alors qu’il tentait de fuir; un éclat lui a fait perdre l’usage de sa main droite. « Je ne peux plus rien faire. La maçonnerie, impossible. Je ne trouve pas de petit boulot », raconte cet homme de 56 ans.

Il n’a jamais été soigné. « C’était la débandade. A l’hôpital, ils n’opéraient que les cas très graves. Ils ne se sont pas occupés de moi ». Il a plus tard touché 150.000 francs CFA (230 euros) du gouvernement. LIRE LA SUITE

Commentaires

Commentaires