L’actrice française Mireille Darc est décédée

Mireille Darc est décédée à l’âge de 79 ans dans la nuit de dimanche à lundi, à son domicile parisien, avec Alain Delon à son chevet, a annoncé l’agent de la comédienne, confirmant une information de RTL.

 media
L’actrice Mireille Darc lors de son passage à l’émission «Le Grand journal» sur Canal +, le 10 décembre 2012.

« Mireille Darc est partie cette nuit, chez elle à Paris. Elle a été très entourée jusqu’au bout par ses proches dont son époux et aussi Alain Delon, présent jusqu’à la fin », a déclaré ce lundi à l’AFP Annabel Karouby, son agent.

L’actrice emblématique des années 60 et 70 avait tourné dans une cinquantaine de longs métrages pour le cinéma, dont treize avec le réalisateur Georges Lautner. Silhouette élancée, casque blond platine coupé au carré, la jeune comédienne conquiert rapidement le grand public, avec son allure de vamp garçonne désinvolte et au grand coeur.

Née le 15 mai 1938, Mireille Aigroz – qui a choisi son pseudonyme en référence à Jeanne d’Arc – affiche une ambition à toute épreuve lorsqu’elle débarque à Paris de Toulon en 1959, avec pour bagage un diplôme d’art dramatique du Conservatoire. Entre baby-sitting et mannequinat, la jeune provincialen « maigre, brune et plate » selon ses propres mots, accepte toutes les propositions, du théâtre et de la télévision, et se fait vite remarquer.

Surnommée « La grande sauterelle », celle qui fut la compagne d’Alain Delon pendant quinze ans avait connu une traversée du désert dans les années 80, après de graves ennuis de santé. 

Les acteurs Alain Delon et Mireille Darc (à droite) participent à une soirée au casino Ruhl à Nice, en janvier 1976.STF / AFP

Atteinte depuis l’enfance d’un souffle au coeur, elle subit en 1980 une opération à coeur ouvert, avant d’être de nouveau opérée en 2013. Elle avait été hospitalisée fin 2016 pour des hémorragies cérébrales.

Retour dans les années 90

Délaissée par le cinéma, Mireille Darc était revenue dans les années 1990 sur le devant de la scène par la télévision, renouant avec la popularité dans des rôles de femme décidée et indépendante dans plusieurs séries. Elle avait aussi réalisé plusieurs documentaires sociétaux.

Son décès, d’abord annoncé par la famille à RTL, suscitait lundi de nombreuses réactions. « Une grande figure du cinéma français nous quitte. Mireille Darc était une actrice de talent, une femme de courage et d’engagement », a notamment tweeté la ministre de la Culture Françoise Nyssen. Egalement sur Twitter, Pierre Richard, comédien et partenaire de Mireille Darc dans le film culte Le grand blond avec une chaussure noire en 1972, a indiqué, « Plus je suis triste, moins j’ai envie de parler… et là, je suis abattu par la disparition de Mireille… ». « Longue/mince/belle/frangée de blond/l’oeil rieur elle a incarné la liberté de la femme dans toute sa splendeur. Le chic français », a tweeté de son côté Gilles Jacob, l’ancien président du Festival de Cannes.

Rfi.fr