Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Lady Ponce révoltée : elle souhaite le départ des artistes à la tête des organismes des droits d’auteurs

Qui d’autre, mieux que l’artiste lui-même pourrait défendre ses droits ? C’est bien ce que pensent nombre d’artistes et même le commun des mortels au sujet de la gestion des droits d’auteurs.

Hélas ! Cet avis semble ne pas être partagé par l’artiste camerounaise Lady Ponce.

Lire aussi : Fédération Ivoirienne de Course d’Orientation (FICO)

Elle s’est exprimée à cet effet sur son compte Instagram, en faisant comprendre que pour résoudre le problème des droits d’auteurs dans son pays, il faudrait tout d’abord radier les artistes à la tête des OGC (Organismes des Gestions Collectives) et même d’autres structures en rapport avec les droits d’auteurs. Car pour elle tant qu’ils y sont, rien ne pourra s’arranger.

« … S’il faut résoudre les problèmes liés aux droits d’auteurs au Cameroun, il faut chasser tous les artistes des structures qui s’en occupent. Qu’ils restent de simples membres comme cela se passe ailleurs.»

Lire aussi : Athlétisme : Murielle Ahouré nommé Ambassadrice UNICEF Côte d’Ivoire

Pour la diva camerounaise, cette place revient des professionnels des droits d’auteurs. Elle a terminé son propos en s’adressant directement à son ministre de tutelle en ces termes « Monsieur le Ministre des arts et de la culture, chassez tous les artistes des OGC. Un système de marche pas et voulez récidiver ? De qui se moque-t-on ? »

Dylaurette YOUKOU

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires