Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

L’ancien pape Benoît XVI demande «pardon» pour les scandales d’agressions sexuelles (RFI.FR)

Trois semaines après un rapport le mettant en cause dans sa gestion d’agressions sexuelles sur mineurs dans l’archidiocèse de Munich qu’il dirigeait au début des années 80, le Vatican a publié une lettre du pape émérite dans laquelle il redit sa « honte » et demande pardon aux victimes.

« Dans toutes mes rencontres avec les victimes d’abus sexuels de la part de prêtres, surtout pendant mes nombreux voyages apostoliques j’ai regardé dans les yeux les conséquences d’une très grande faute », affirme Benoît XVI dans cette lettre écrite en allemand et datée de ce mardi 6 février.

Lire aussi : Insulté par un internaute du Cameroun, voici la réplique de Bamba Ami Sarah …

Un texte dans lequel l’ancien archevêque de Munich, alors Joseph Ratzinger, exprime sa « profonde honte, sa grande douleur et sa demande sincère de pardon » envers toutes les victimes d’agressions sexuelles, relate notre correspondant au Vatican, Éric Sénanque.

Selon le rapport du cabinet Westpfahl Spilker Wastl (WSW) recensant plus de 400 victimes de violences sexuelles dans l’archevêché de Munich et Freising, le cardinal Joseph Ratzinger, avant qu’il ne devienne pape, était au courant du passé pédocriminel d’un prêtre, Peter Hullermann.

Lire aussi : Emma Lohoues juge Carmen Sama : ‘’…Elle a beaucoup de potentiel qu’elle gâche…’’

Les conseillers du pape émérite réfutent une quelconque dissimulation d’abus
Dans un document également transmis mardi par le Vatican, des conseillers du pape émérite réfutent les accusations du rapport de 8 000 pages qu’ils ont passé au crible pour lui. « En tant qu’archevêque, le cardinal Ratzinger n’a été impliqué dans aucun acte de dissimulation d’abus », assurent ces quatre conseillers, évoquant des informations « inexactes » contenues dans le rapport allemand. LIRE LA SUITE

VOUS AIMEREZ AUSSI