Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Laurent Gbagbo retiré de la liste électorale provisoire par la CEI: Son avocate indignée…

Nouveau rebondissement dans l’affaire Laurent Gbagbo. Alors que sa demande de passeport et d’un laissez-passer est en cours d’examen et en bonne voie comme indiqué par le porte-parole du gouvernement ivoirien, le célèbre ex-prisonnier de la Haye doit faire face à un nouveau problème.

Aux dernières nouvelles, selon un communiqué rendu public par son avocat Me Habiba Touré, l’homme se serait vu retirer le droit de vote. En effet, Laurent Gbagbo aurait été retiré de la liste électorale provisoire remise aux partis politiques par la CEI.

Lire aussi : Election-Fif: Idriss Diallo veut travailler avec Didier Drogba et Sory Diabaté

Me Touré a fustigé ces agissements de la Commission Électorale Indépendante d’autant plus que celle-ci s’illustre par son caractère indépendant et neutre.

Nous vous présentons ci-dessous l’intégralité du communiqué de presse :

Après s’être déplacé à l’ambassade de Côte d’Ivoire à Bruxelles, pour demander la délivrance d’un passeport ordinaire et d’un laissez-passer, le Président Laurent GBAGBO s’est réjoui de la réponse du Porte-Parole du Gouvernement indiquant que son « dossier serait traité ».

Dans l’attente de la remise de son passeport, c’est avec stupéfaction, que le Président Laurent GBAGBO a appris qu’en lieu et place de la délivrance de son passeport, il se voyait retirer le droit de vote. En effet, alors qu’il a toujours figuré sur la liste électorale, comme en atteste la capture d’écran du site en ligne de la Commission Electorale Indépendante (CEI), le Président Laurent GBAGBO a vu son nom tout simplement retiré de la liste électorale provisoire remise aux partis politiques par la CEI.

Nous interpellons la CEI, qui se veut indépendante, de jouer véritablement son rôle, et de ne pas rentrer dans des manœuvres politiciennes. Nous espérons que cette omission est une erreur, qui sera immédiatement corrigée et que le Président Laurent Gbagbo sera rétabli dans ses droits.

Tout comme la délivrance d’un passeport ordinaire est un droit ; le droit de vote est un droit tout aussi essentiel attaché à la personne de tout citoyen.

Fait à Paris, le 31 juillet 2020

Habiba TOURE Avocat Personnel du Président

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires