Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Laurent Gbagbo sur le Troisième mandat: «en Afrique, on ne respecte pas les textes qu’on écrit » (beninwebtv.com)

Laurent Gbagbo, l’ancien président de Côte d’Ivoire, s’est attristé du fait que les dirigeants africains ne respectent pas les textes de leur propre pays. Il a évoqué le problème de la limitation des mandats présidentiels sur le continent et en Côte d’Ivoire.

« Je pense que le problème en Afrique, on ne respecte pas les textes qu’on écrit », a indiqué Laurent Gbagbo lorsqu’on lui a demandé, lors d’un entretient avec France 24, s’il considère que son successeur Alassane Ouattara a violé la constitution en faisant un troisième mandat à la tête de la Côte d’Ivoire. Laurent Gbagbo a évoqué un cadre général avant de soutenir qu’effectivement Ouattara avait violé les textes de la république.

Lire aussi : Clou de girofle: comment l’utiliser comme un aphrodisiaque?

« En Côte d’Ivoire, au Mali, en Guinée, on a l’impression qu’on écrit des textes pour imiter les occidentaux (…) sinon pour agir, ont agi comme on veut. Mais je ne suis pas dans cette logique moi », a déclaré Gbagbo. « Quand on écrit quelque chose, quand on écrit une constitution, quand on écrit une loi, il faut la respecter », a souligné le président du PPA-CI. Il assure qu’Alassane Ouattara n’a pas respecté la constitution mais qu’il ne sert à rien désormais d’en parler.

Lire aussi : Zota et Emma Lohoues : Les deux stars fÈminines ivoiriennes ´ millionaires ª sur Instagram en 2019

Revenant sur la question même de la limitation des mandats présidentiels à deux, Laurent Gbagbo indique clairement que personnellement il est pour cette disposition. Cependant il indique que cela n’est pas une obligation pour tout le monde. « Il y a des pays où on ne limite pas les mandats », a indiqué le politique ivoirien en prenant l’exemple de la chancelière allemande qui a fait seize ans au pouvoir.

« Il faut qu’on soit logique ; la démocratie c’est aussi ça. LIRE LA SUITE

VOUS AIMEREZ AUSSI